Article thématique - Le pied diabétique

Publié le 02 Apr 2024 à 15:35
Article paru dans la revue « AJG / La Gazette du jeune gériatre » / AJG N°35


Dès le début de nos études, quand on parle du diabète, on nous apprend à faire attention aux pieds. Mais une chose qu’on ne nous apprend pas toujours, à moins de rencontrer des médecins connaisseurs, c’est comment bien examiner un pied en général et quelles sont les lésions à repérer chez les diabétiques (ou pas). Cet article a pour but de reprendre les bases de l’anatomie et de l’examen clinique du pied puis de parler des pathologies touchant fréquemment les diabétiques (mais pas que !) et comment les soigner. Ainsi, après le Serment d’Hippocrate, le Serment d’Augusta (1), voici le Serment du Pied Diabétique !

Serment 1 : « Le fonctionnement du pied, tu connaîtras »

Les cours d’anatomie sont souvent loin pour tous, jeunes et moins jeunes gériatres ! Voici un petit rappel des notions clés pour se remettre en mémoire l’ossature, les forces en charge sur le pied et la physiologie du pas.

L’ossature du pied est complexe (2) et comprend pas moins de 26 os différents, sur lesquels s’insèrent multiples tendons et ligaments et est le siège d’une riche innervation et vascularisation.

Figure 1 : Pied osseux en vue inférieure et supérieure

La forme du pied n’est pas anodine. Les arches plantaires sont indispensables à regarder : elles sont au nombre de 3 et, comme les « voûtes d’ogive » dans les églises, elles ont pour fonction de répartir équitablement le poids du corps sur le pied.

Figure 2 : Les arches plantaires

Ce n’est pas un secret : le pied sert surtout à se tenir debout et à marcher. Le déroulé du pas comprend plusieurs phases (figure 3) où le poids est réparti sur différents points d’appui (figure 4).