Article kiné la revue : oui à la WII™ pour la rééducation dans la maladie de parkinson et la sclérose en plaques

Publié le 1652225729000

"Wii-habilitation" in Parkinson's disease and multiple sclerosis

IFMK Saint-Michel, 68, rue du Commerce, 75015 Paris, France
Reçu le 7 juillet 2014 ; reçu sous la forme révisée le 21 Iévrier2015 ; accepté le 23 février 2015

RÉSUMÉ
Objectifs. - Faire un état des lieux de l'utilisation des jeux vidéo dans la rééducation des troubles de l'équilibre chez les patients atteints de la maladie de Parkinson et de sclérose en plaques. Méthode. - Recherches menées sur PubMed entre septembre et octobre 2013.
Résultats. - Neuf études de langue anglaise ont été sélectionnées.
Discussion. - Les jeux vidéos présentent un intérêt rééducatif pour les troubles de l'équilibre, statique et dynamique. Néanmoins, le bénéfice est inférieur à celui apporté par le travail avec un masseur-kinésithérapeute (MK). Ils sont un bon complément à la rééducation préexistante et peuvent être proposés à domicile, pour les patients avec un bon niveau fonctionnel.
Niveau de preuve. - Non adapté.
©2015 Elsevler Masson SAS. Tous droits réservés.

SUMMARY
Objectives. - To mventory the use of video games in balance réhabilitation for patients with Parkinson's disease and multiple sclerosis.
Method. —PubMed search between September and October 2013.
Results. - Nine English-ianguage studies were selected.
Discussion. - Video games are promising for static and dynamic réhabilitation of balance disorder, although iess effective than work with a physiothérapie. They are a good complément to conventional réhabilitation and can be used at home by patients with a good functional level. Level of evidence. - Not applicable.
© 2015 Esevier Masson SAS. Ail rights reserved

INTRODUCTION
La maladie de Parkinson (MP)etlasdéroseen plaques (SEP) sont deux maladies chroniques du système nerveux central. La SEP touche 70 000 à 80 000 personnes en France, et environ 4000 personnes sont diagnostiquées chaque année selon la Fondation pour l'aide à la recherche sur la sclérose en plaques. Il s'agit de la première cause non traumatique de handicap sévère acquis chez les sujets jeunes. La MP touche environ 150 000 personnes en France et 14 000 nouveaux cas sont découverts chaque année selon France Parkinson. C'est la deuxième cause de handicap moteur majeur chez les sujets âgés après les accidents vasculaires cérébraux.

httpJ/dx.doi.orÿ10.1016/j kne.2015.02.013 @2015 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.

Mots clés
Équilibre 
Parkinson 
Rééducation 
Sclérose en plaque 
Wii Fit

Keywords
Balance 
Parkinson's disease 
Réhabilitation 
Multiple sclerosis 
Wii Fit

Auteur correspondant :
J. Bernard,
196, rue de Tolbiac. 75013 
Paris. France.
Adresse e-mail :
[email protected]

La rééducation dans ces pathologies est une priorité pour permettre aux malades d'optimiser leurs capacités et de lutter contre l'isolement social. Les troubles de l'équilibre et de la sensibilité profonde sont importants avec les chutes comme complication majeure. Celles-ci concernent 55,8 % des patients atteints de SEP entre 2 et 6,5 sur l'Expanded Disability Status Scale [1] et 68,3 % des patients atteints de la MP entre 1 et 4 sur l'échelle de Hoehn et Yahr [2], Dans la prise en charge de ces troubles, la réalité virtuelle a déjà fait ses preuves [3-5], Mais ces dispositifs très coûteux ne peuvent pas se démocratiser pour le moment. Cependant on trouve aujourd'hui dans les jeux vidéos des dispositifs intéressants et à des prix attractifs. Le Sony Playstation EyeToy®, la Nintendo Wii® et le périphérique Kinect de Xbox®, mis sur le marché respectivement en 2003, 2007 et 2010, sont autant d'outils prometteurs dans la rééducation de l'équilibre. En un an le nombre de publications adoublé sur le sujet (sur PubMed pour les mots clés EyeToy, Wii, Kinect et Réhabilitation : 104 études entre 2012 et aujourd'hui, et 59 antérieures à 2012). Mais seule la rééducation post-AVC est particulièrement étudiée. En ce qui concerne la MP et la SEP les publications sont moins nombreuses et à ce jour aucune revue de littérature de langue française ou anglaise n'a été publiée à notre connaissance.
L'objectif de l'étude est de faire un état des lieux sur l'efficacité des jeux vidéos dans la rééducation des troubles de l'équilibre statique et dynamique dans la MP et la SEP.

MÉTHODE
Nous avons recherché les études relatives à la rééducation de l'équilibre chez les patients atteints de la MP et de SEP utilisant les jeux vidéos (Nintendo Wii®, Xbox Kinect® et Sony Playstation EyeToy®) sur le moteur de recherche PubMed avec les mots clés suivants : Wii, Kinect, EyeToy, Video games, Parkinson et Multiple sclerosis. La recherche finale a été effectuée le 10 octobre 2013.
Onze résultats pour la MP et 8 résultats pour la SEP ont été obtenus. Nous avons exclu les études ne s'intéressant pas à la rééducation de l'équilibre (rééducation du membre supérieur uniquement), les études qualitatives et les études portant sur l’évaluation des capacités motrices et d’équilibre des patients, sans s’intéresserà la rééducation. Nousavons aussi exclu une étude car nous ne disposions pas des ressources financières nécessaires pour l’obtenir (Tableau I).

RÉSULTATS
Neuf études de langue anglaise ont été retenues, utilisant toutes la Nintendo Wii® et les jeux Wii Fit Plus pour 8 d'entre elles. Aucune étude n'exploitait d'autres systèmes de jeux vidéos grand public comme le Xbox Kinect® et Sony Playstation EyeToy®.
Les jeux Wii Rt Plus s'effectuent sur la Wii Balance Board (WBB), une plateforme qui dispose d'un capteur de pression à chacun de ses coins. La WBB calcule la répartition du poids dujoueur et détermine la position du centre de pression (COP), la projection au sol du centre de gravité (f/g. 1).
C'est en déplaçant son COP que l’on joue aux jeux Wii Fit, qui proposent des exercices de souplesse, d'entraînement physique ainsi que des mini-jeux d'entraînement à l'équilibre (Fig. 2). Tous utilisent un biofeedback visuel et sonore qui permet la correction de la position et de l'orientation du joueur.

Sclérose en plaques
Cinq études ont été sélectionnées pour la SEP (Tableau II). Les participants sont âgés de 25 à 65 ans avec une SEP diagnostiquée depuis plus de 3 ans. Des troubles de l'équilibre sont observés mais ne nécessitent pas d'aide à la marche, ou seulement une canne simple en unilatéral, Le handicap est de minime à modéré, de 1 à 6 sur l'Expanded Disability Status Scale (EDSS).
Les jeux Wii Rt utilisés dans les études sont : Chasse aux poissons, Ski, A-dix-tion, Reprise de la tête. Jeu de billes, Funambule, Promenade en bulle, Snowboard, Skateboard et Zazen [3-5,7]. Ils demandent aux patients des transferts du poids du corps dans toutes les directions, sauf Zazen qui demande de rester le plus immobile possible sur la WBB. Des jeux du programme entraînement musculaire et Yoga ont aussi été proposés aux patients [7]. Une seule étude n'utilise pas les jeux Wii Fit, mais des jeux programmés joués sur la WBB : une séquence progressive de 6 exercices d'équilibre statique et dynamique, en unipodal, et de difficulté croissante [6].

Maladie de Parkinson
Quatre études ont été sélectionnées pour la MP (Tableau III). Les participants ont entre 50 et 85 ans, et leur MP est diagnostiquée depuis plus de 4 ans. L'évolution de la maladie est notée entre 1 (unilatérale, handicap minime) et 3 (bilatérale, instabilité posturale) sur l'échelle de Hoehn et Yahr.


Figure 1 : Centre de pression.

Les jeux Wii Fit Plus utilisés dans les études sont : Boules maboules, Chef de la fanfare, Parcours aérien, Reprise de la tête, Exercice de step, Jogging, Ski, Saut à Ski, Promenade en bulle et Hula-Hoop [8-11]. Quelques exercices du programme Entraînement musculaire et Yoga ont été sélectionnés : Torsions, Étirements [8] et Respiration abdominale [10]. Ces jeux demandent au patient de déplacer leur centre de gravité selon plusieurs directions, mais aussi d'effectuer des pas alternatifs ou de maintenir immobile leur centre de gravité.