Actualités : Dr Bernard SALENGRO

Publié le 1653917173000

 

Introduction
De nombreux évènements sont survenus depuis la dernière revue, vous trouverez l’actualité syndicale dans l’article sur la conférence de presse de rentrée de la confédération qui traite de sujet qui touchent tous les salariés comme :

  • L’évolution de la retraite avec les négociations AGIRRC-ARRCO.
  • L’évolution du pouvoir d’achat. u La compétitivité des entreprises.
  • Les compétences.
  • L’assurance chômage.
  • La financiarisation des entreprises et la montée des risques psychosociaux.
  • Le télétravail.
  • La confiance en entreprise

Dans le cadre de la vie de la CFE-CGC il est à noter l’importante progression des effectifs des adhérents à la CFECFC qui progresse de 2,49 % entre 2013 et 2021 au taux de 11,92 % alors que dans le même temps les autres confédérations régressent ou stagnent (CFTC à 9,50 % +0,20 %, la CGT-FO à 15,24 % avec une régression de 0,70 %, la CGT à 22,96 % avec une régression de 3,81 % et la CFDT à 26,77 % avec une progression de 0,77 %).

Vous trouverez également un article de M. Malenfer au sujet de la prospective et de la présentation prochaine du résultat de cette mission chargée d’évaluer l’impact des évolutions du travail sur les salariés.

Enfin vous trouverez une analyse de cette nouvelle loi qui explicite beaucoup d’aspects de la mission de 1946 « éviter l’altération de la santé du fait du travail » mais en les explicitant et en instituant un socle d’activité qui sera certifié assure de l’effectivité des actions alors qu’auparavant elles n’étaient que très partiellement développées car pas explicitées par la loi même si elles étaient implicites.

Parmi ces évolutions incontournables mises en avant, lors du séminaire récent organisé par le ministère pour présenter la loi, on pouvait repérer :

  • La primauté de la prévention primaire.
  • L’importance de l’action vers les TPE et les PME.
  • La mise en place de moyens pour la prévention de la désinsertion professionnelle.
  • Le dialogue social qui doit être partie prenante.
  • L’ouverture vers la santé publique.

Il est dommage que lors de la dernière réunion des syndicats professionnels de la branche avec les représentants de PRÉSANSE la proposition de travailler sur ces axes dans leur concrétisation ait été repoussée du seul fait de l’opposition de syndicats minoritaires (CGT, CGT-FO, SNPST) alors que la CFDT et la CFE-CGC (qui représentent 57 % des voix à eux deux) y étaient favorables. Une occasion d’infléchir le lobbying de PRÉSANSE rejetée par dogmatisme !

La nouvelle loi est arrivée et les premiers décrets suivent, tout ceci pour une application prochaine en 2022.

Dr Bernard SALENGRO
Expert confédéral santé au travail

Président d’honneur CFE-CGC santé au travail
Président de l’INRS

Article parue dans la revue « Syndical Général des Médecins et des Professionnels des Services de Santé au Travail » / CFE CGC n°65

L'accès à cet article est GRATUIT, mais il est restreint aux membres RESEAU PRO SANTE

Publié le 1653917173000