Actualités AJG : Des nouvelles de l’Association des Jeunes Gériatres…

Publié le 1660232136000

Partenariat avec la SFGG

Le 6 avril, se tenait la première édition des Printanières de la SFGG sur la thématique de la prévention. Ce fut une journée très riche en échanges et en émotions, notamment lors des témoignages des seniors sur leurs attentes vis-à-vis de la Gériatrie. Une gériatre de l’AJG et un gériatre de l’EAMA (European Academy for Medicine of Ageing) ont été sollicités pour produire un résumé de la journée. Cette collaboration a donné naissance à un article complet qui sera publié dans la Revue de Gériatrie prochainement et des « Fiches résumé » par session que vous pouvez retrouver sur notre site internet (rubrique AJG/ Contribution-article presse).

Retour sur la 2ème JAJG
On vous en a déjà beaucoup parlé mais nous tenions à vous faire un retour de la 2ème Journée Annuelle des Jeunes Gériatres qui a eu lieu à Lille le 8 avril pour vous donner envie de venir à la prochaine qui se tiendra à Nantes en 2023.

Encore une fois, nous remercions chaleureusement les 150 participants, les orateurs, les communicants, les modérateurs, l’équipe technique et administrative de la faculté de médecine de Lille, les partenaires éditoriaux, médiatiques et financiers et bien sûr l’équipe de choc d’organisation de la journée !

Ce fut une journée mémorable suivie de la soirée des 20 ans de l’AJG !

Après une introduction par le Pr Nathalie SALLES, présidente de la SFGG, et le Dr Fanny DURIG, présidente de l’AJG, c’est le Pr Eric BOULANGER qui a pris la parole pour aborder la thématique de la longévité. Quand on pense longévité, on pense « ne pas mourir  ». Que nenni  ! Il s’agit de comprendre comment le contrôle des processus de vieillissement permet de répondre au défi du «  vieillir en bonne santé ». Son message principal était : « n’ayez pas peur de la biologie du vieillissement ! » et le second «  Connaître les bases est la première étape pour améliorer la qualité du vieillissement et donc la qualité de vie des patients ».

Le Pr PUISIEUX a inauguré la session CHUTE avec l’actualité du sujet : ce que l’on sait, et ce que l’on ne sait pas (ou moins bien !). Il nous a donc rappelé que des interventions fonctionnent dans la prévention des chutes  : activité physique, pose d’un stimulateur cardiaque, aménagement du domicile par un ergothérapeute, supplémentation en vitamine D en cas de carence. En revanche, il reste beaucoup de pistes à explorer pour évaluer, prévenir, accompagner efficacement les patients chuteurs  ! La liste des questions en suspens est presque infinie  : Quelle définition de la chute grave ? Quelles interventions efficaces en établissement de santé ou hébergement ? La déprescription des facteurs de risque iatrogènes réduit-elle significativement le risque de chute ? Comment évaluer cliniquement la contribution vestibulaire ? Qu’en est-il des pays en développement : les recommandations des pays riches sont-elles applicables ?… Les jeunes gériatres y trouveront des voies de recherche intéressantes.
Mais l’union est indispensable pour être efficient dans ces modèles si complexes !

Le Dr Victoire LEROY nous a ensuite illustré l’association bidirectionnelle entre les troubles neurocognitifs et les troubles locomoteurs. Elle a pu expliquer le concept de Motoric Cognitive Risk Syndrome  ! Le message est clair : toute consultation mémoire doit évaluer et prévenir les chutes / toute évaluation pour chute ou troubles de la marche doit évaluer les fonctions cognitives !

Pour clôturer la matinée, le Dr Guillaume DUVAL a abordé la question des géronto-technologies utiles (ou dont l’utilité reste à prouver) pour la prévention, le diagnostic, la rééducation et le suivi des patients chuteurs ou à risque de chute. Il a insisté sur le fait qu’il ne faut pas avoir de préjugé sur une éventuelle technophobie des personnes âgées : ces dernières acceptent finalement assez bien certaines technologies innovantes et cela devrait être encore plus vrai avec la prochaine génération.

Nous avons commencé ensuite la session principale de la journée qui abordait le thème de la NéphroGériatrie.

Le Dr Salvatore CITARDA nous a rappelé les critères devant faire adresser un patient insuffisant rénal au Néphrologue :
• Débit de filtration glomérulaire < 45 ml/min/1,73m² selon CKD-EPI ; ƒ Diminution du Débit de Filtration Glomérulaire > 5ml/min/1,73m² par an ;
• Rapport Protéinurie/Créatininurie > 500 mg/g ;
• Hypertension artérielle non contrôlée ;
• Syndrome néphrotique ;
• Etiologie non claire de l’insuffisance rénale.

Depuis la pandémie, des téléconsultations se sont développées dans de multiples centres et constituent une bonne alternative. Dans tous les cas, en cas de doute, ne restez pas seul avec votre patient ! Un avis ponctuel reste possible, notamment pendant une hospitalisation pour « faire le point ».

Le Dr Florent GUERVILLE a pu montrer le rôle indispensable de la vision gériatrique pour les patients âgés atteints d’insuffisance rénale chronique sévère : mieux accompagner pendant un évènement stressant, prédire les risques, aider à choisir le traitement de suppléance adapté mais surtout pour tenir compte des priorités du patient  !! Attention, les études montrent que la fragilité perçue par le Néphrologue n’est pas toujours la fragilité mesurée objectivement, d’où l’intérêt de la collaboration néphro-gériatrique !

La table ronde qui a regroupé quatre interventions a tenu toutes ses promesses. Il est impossible de résumer en quelques lignes tous les échanges mais déjà il faut noter le défi relevé par tous les intervenants : le respect de leur temps de parole face à une problématique pourtant complexe !

En dix petites minutes, le Dr Cédric VILLAIN a présenté les possibilités de traitement de la maladie rénale chronique au stade V et les arguments pour choisir l’une ou l’autre des options.

Le Pr Jean-Baptiste BEUSCART a ensuite expliqué les limites des scores de prédiction clinique ! Puis le Dr Marion PEPIN a abordé la question de la décision médicale partagée, ou comment l’écoute active du patient permet de prendre en compte ses valeurs et ses choix. Le Dr Thomas TANNOU a terminé les échanges sur le difficile enjeu de la mesure de l’autonomie décisionnelle (encore plus compliquée en cas de troubles cognitifs, souvent d’origine vasculaire, dont sont malheureusement plus souvent atteints les patients avec des insuffisances rénales chroniques !).

Tous étaient d’accord pour dire que la priorité reste d’ECOUTER le patient face à ses valeurs et ses CHOIX !! Le médecin et son équipe doivent l’aider à décider et ont le devoir de réévaluer régulièrement la situation.

Des communications orales ont été présentées sur une session matinale et une session l’après-midi. Le Dr Calyssa TREZY a reçu à l’issue du vote du jury le prix de la meilleure communication pour sa présentation « Analyse d’un partenariat ville-hôpital dans la prise en charge des chutes avec incapacité de se relever chez les personnes âgées : Filière RELEVAGE ». Les adhérents de l’AJG peuvent retrouver le replay de la JAJG sur notre site internet (le mot de passe a été envoyé par mail  ! si vous l’avez perdu, écrivez-nous !).

En tout cas, on a hâte de se retrouver de nouveau dans la joie et dans l’apprentissage, à Nantes l’année prochaine !

Retour sur la journée annuelle des Docteurs Juniors
L’AJG, l’ANAIG (Association Nationale des Internes de Gériatrie) et le CNEG (Collège National des Enseignants de Gériatrie) se sont retrouvés avec une partie de la promotion des Docteurs Juniors 2021-2022 pour une journée d’échanges.

Nous avons préparé une session concernant les perspectives de carrière en Gériatrie afin d’illustrer la richesse du métier dans ses filières médicosociales, hospitalières, hospitalo-universitaires, salarié en privé ou libéral. Nous avons enchaîné avec la prévention et la gestion des conflits, une session où nous avons essayé à travers des jeux de rôle de montrer les erreurs de communication et la meilleure façon de prévenir les conflits d’équipe ou les conflits avec les familles. Des moments à la fois ludiques et pratiques que nous avons aimé partager avec les futurs jeunes gériatres de demain !

Les webinaires continuent…
Après le webinaire du 30 mars sur les enjeux sociétaux du vieillissement (Replay accessible en accès libre sur le site internet) et celui de Dermato-Gériatrie du 14 juin, l’AJG continue d’organiser des webinaires.

Le prochain aura lieu le mardi 20 septembre 2022 à 19h, en partenariat avec l’Association Nationale des Jeunes Médecins Intensivistes Réanimateurs (ANJMIR) sur la thématique de la réanimation chez le sujet âgé (qui, quand, quelles conséquences, aides à la décision…).

Comme d’habitude le direct est ouvert à tous (lien de connexion quelques jours avant sur la page d’accueil du site internet de l’association) et le replay est accessible à nos adhérents.

L’AJG aux universités d’été de Gériatrie
L’AJG, membre du Collège National des Professionnels de Gériatrie, a participé aux Universités d’été de Gériatrie qui ont eu lieu du 1er au 3 juillet à La Grande Motte. L’occasion de discuter et de débattre des orientations de la Gériatrie pour l’avenir, des réformes à engager pour le grand âge, pour l’enseignement de la spécialité, autant de moyens de défendre la place de la personne âgée dans la société.

L'AJG, partenaire de la SF3PA, sera présente à leur congrès, décalé au 1er et 2 juin 2023
Encore un partenariat qui fonctionne bien ! Le congrès initialement prévu le 15 et 16 septembre 2022 aura finalement lieu en 2023. L'AJG présidera le symposium jeune qui a lieu à chaque édition au côté de l’AFFEP (Association Française Fédérative des Etudiants en Psychiatrie) et de l’AJPJA (Association des Jeunes Psychiatres et des Jeunes Addictologues).

L’occasion de renforcer le réseau entre jeunes professionnels et de trouver des collaborations pour des projets communs. Les adhérents de l’AJG bénéficient d’une grosse réduction au congrès ! N’hésitez pas à vous y inscrire !

Très bel été à toutes et tous, prenez-soin de vous,

Le bureau de l’AJG

Article paru dans la revue “La Gazette du Jeune Gériatre” / AJG N°30

L'accès à cet article est GRATUIT, mais il est restreint aux membres RESEAU PRO SANTE

Publié le 1660232136000