À la découverte de la Reunion

Publié le 16 May 2022 à 10:23
#Radiologue et imagerie médicale


InterCHU : et pourquoi pas la Réunion ?

Oté futur interCHU réunionnais !

Tu cherches un endroit calme et ensoleillé pour te la couler douce pendant 6 mois avec un mojito à la bouche et les orteils dans le sable ? Ou tu fais partie des plus audacieux et tu veux te mesurer au volcan, aux cyclones et aux requins ?

Dans tous les cas n’hésite pas et sors un peu de ta zone de confort le temps d’un semestre pour venir découvrir « l’Île intense » au beau milieu de l’Océan Indien.

Niveau stage, pas de problème, tu peux t’orienter à ta guise entre radiologie générale au nord comme au sud ou bien neuro-radiologie à St Pierre avec un pôle de neuro-radio interventionnel dédié ; Landry va t’en parler plus bas !

Dans tous les cas ton billet d’avion est pris en charge et tu seras logé pendant les 15 premiers jours aux frais de l’hôpital, le temps de te trouver une coloc où il fait bon vivre et une solide guimbarde pour t’emmener sur les routes pas toujours horizontales qui parsèment La Réunion (avec au moins 150 000 km au compteur, la base ici).

Les week-ends tu pourras profiter de l’île : 8km de plage paradisiaque, le sud sauvage abritant des cascades, le volcan actif ainsi que le centre de l’île fait de relief montagneux avec ses trois cirques.

Pleins d’activité pour les sportifs et les moins sportifs : plus de 850km de sentiers de randonnée avec le Piton des Neiges culminant à plus de 3000m ou farniente en bord de mer : baignades dans les lagons de Saint- Pierre et les plages de l’ouest, plongées, sortie bateau…

Et en prime s’il te reste quelques semaines de vacances, s’offrent à toi les paysages divers de la mer des Indes avec les îles Maurice, Rodrigues, Madagascar, les Seychelles et évidemment l’Afrique du Sud qui t’accueilleront avec plaisir (et avec un peu de chance une petite tempête tropicale locale te permettra de prolonger de quelques jours ton séjour !). Allez, on se dit à bientôt au sommet du piton de la fournaise et bon hiver à tous les autres.


Piton de la Fournaise, La Réunion

Partie pro

On peut séparer les services de radiologie en deux grands pôles : Le premier au nord de l’île, au CHU Felix Guyon de Saint Denis et le second dans le sud de l’île, au CHU de Saint-Pierre.

Au nord, le service dirigé par le Dr TRAVERS est doté de scanner/IRM mais aussi d’une salle d’interventionel.

Les vacations sont plutôt généralistes mais touchent plusieurs spécialités allant du digestif au cardiothoracique en passant par la pédiatrie.

Le sud quant à lui est partagé en deux services distincts : La radiologie générale dirigée par le Dr Lasalarie, avec des vacations de différentes spécialités notamment digestive, osteoarticulaire ou imagerie de la femme. Une bonne activité d’interventionnelle est également développée avec de nombreux gestes réalisés chaque semaine (embolisations, biopsie, PICC line, gastrostomie, TIPS, stent cave, etc.). 

La neuroradiologie dirigée par le Dr Bintner (chef de pôle) où l’on retrouve des vacations scanner/IRM diagnostic avec notamment une vacation pédiatrique dédiée chaque semaine.

L’activité de NRI du service draine l’ensemble des patients de l’île, 3 radiologues se partagent thrombectomies, embolisation d’anévrisme, etc.

Pour les internes

De nombreux cours sont dispensés par les chefs notamment au CHU de Saint-Pierre où les internes ont le droit à des cours 3 fois par semaine.

Pas de garde au nord, des gardes uniquement dans le sud, en semaine, les week-end pris en charge par IMADIS (Téléradiologie basée en métropole), l’interne appelé quelques fois pour l’astreinte d’échographie.

Entre les deux, un nouvel hôpital (privé) vient de voir le jour : le CHOR (Centre Hospitalier Ouest Réunion) comportant un service de radiologie mais sans terrain de stage pour les internes à ce jour.

Enfin, plusieurs cabinets privés comportant des terrains de stages pour les internes sont aussi disponibles, notamment au nord (axés imagerie pédiatrique et ostéoarticulaire).

Article paru dans la revue “Union Nationale des Internes et Jeunes Radiologues” / UNIR N°37

L'accès à cet article est GRATUIT, mais il est restreint aux membres RESEAU PRO SANTE

Publié le 1652689414000