Logo du offre.groupe

PÉDIATRE ou MÉDECIN GÉNÉRALISTE

Contrats
CDI
Horaires
Temps plein
Département/Région
Loiret / Centre-Val de Loire

Publié par Mme. Coralie Ruffier-Merlin - EPSM du Loiret Georges Daumézon à Fleury-les-Aubrais Centre-Val-de-Loire le 1631537429

Date de création
Image en-tête
PÉDIATRE ou MÉDECIN GÉNÉRALISTE

Médecin généraliste ou pédiatre au Centre de Diagnostic et d’Accompagnement de l’Autisme (Orléans)

PRÉSENTATION DU POSTE
Poste à durée indéterminée à temps plein au sein du pôle de Psychiatrie de l’Enfant et de l’Adolescent;
Accessible à un praticien hospitalier permanent, praticien contractuel, assistant spécialiste, inscrit au conseil de l’ordre en pédiatrie ou médecine générale. 
Le poste est partagé entre une activité (30%) de bilan pédiatrique dans le cadre de diagnostic précoce des troubles du spectre autistique au sein du Centre de Diagnostic et d’Accompagnement de l’Autisme du Loiret (CDAA-45) sur Orléans et une activité (5%) de médecin de crèche à la crèche des enfants du personnel de l’EPSM (40 berceaux).
Il est souhaité que le médecin soit sensibilisé ou formé aux troubles du spectre de l’autisme, et plus particulièrement aux diagnostiques médicaux associés aux TSA ainsi que les diagnostics médicaux différentiels. Dans le cas contraire, il s'engage à se former.

PRESENTATION DE L’ETABLISSEMENT ET DU POLE DE PSYCHIATRIE DE L’ENFANT ET DE L’ADOLESCENT
2.1 L’EPSM du Loiret 
L’EPSM Georges Daumézon est l’établissement de référence départementale du Loiret en Santé Mentale avec 51 médecins psychiatres et 7 internes ouvert à la pluralité des pratiques médicales et orientations théoriques de chacun. 
Il dispose de 250 lits et prend en charge une file active de plus de 16 000 patients dont 95 % en ambulatoire.

L’établissement porte le projet territorial de santé mentale partagé du Groupement Hospitalier de Territoire du Loiret avec le développement de projets d’offre de soins : 
Développement des thérapies spécifiques au sein d’un Centre support de réhabilitation Interdisciplinaire à vocation départementale (remédiation cognitive, centre de réhabilitation, victimologie, thérapie familiale), 
Le projet de Centre d’Accueil et de Crise (CAC), 
L' Equipe mobile de gérontopsychiatrie, 
L' Equipe Mobile d'intervention de crise en faveur des Enfants et Adolescents (EMICEA),
Dispositif d’intervention mobile en addictologie, 
Développement de la recherche (ex : programmes relatifs aux TCC, remédiations cognitives …. ) en lien avec le CHU de Tours. 

Il est constitué en pôles cliniques :
D’un pôle de psychiatrie de l’adulte regroupant une filière de crise (2 unités d’hospitalisation ouvertes et 2 fermées), une filière ambulatoire (12 CMP), une filière réinsertion (3 unités de réinsertions, hôpitaux de jour, appartements thérapeutiques et d’insertion) et une filière urgences avec son Centre Psychiatrique d’Accueil et d’Urgences (CPAU) et le futur Centre d’Accueil et d’Urgence (CAC)

D’un pôle de psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent regroupant 2 inter secteurs de pédopsychiatrie.

Il assure la couverture des deux tiers du département du Loiret hors secteur de Montargis et Gien avec :
8 CMP/CATTP , 
3 hôpitaux de jour, 
Une unité d’hospitalisation à temps complet pour adolescents (unité de crise) à vocation départementale avec une hospitalisation de jour post hospitalisation.
Un Centre de Diagnostic et d'Accompagnement précoce de l’Autisme (CDAA-45), à vocation départementale,
Une Equipe Mobile d’Intervention de Crise en faveur de l’Enfant et de l’Adolescent (EMICEA) également départementale,
Un Service d’Accueil Familial Thérapeutique (alternative à l'hospitalisation : SAFT)
Une consultation somatique et douleur essentiellement en direction des enfants avec TND.

Le CDAA-45 a pour mission de réaliser le diagnostic précoce et pluridisciplinaire, conformément aux bonnes pratiques de la HAS et en étroite collaboration avec le Centre Régional de l’Autisme de Tours, pour les enfants de 18 mois et avant 6 ans.

L’équipe pluridisciplinaire est composée d’un pédopsychiatre, d’un pédiatre, de psychologues, de psychomotriciennes, d’une orthophoniste, d’IDE, d’une assistante sociale, d’une secrétaire et d’un cadre de santé.

Elle réalise un diagnostic basé sur une observation clinique et un bilan de développement (ADIR, ADOS, investigations pédiatriques, bilans psychologiques, orthophoniques, psychomoteurs). Elle coordonne dans les meilleurs délais les soins entre les différents acteurs et partenaires sanitaires et médico-sociaux pour les bilans somatiques (ORL, ophtalmologie, EEG, IRM, consultations génétique) et l’élaboration du projet de soins. Elle accompagne les familles dans leurs démarches.

Le CDAA-45 a également une mission d’information et d’animation du réseau départemental concerné par la petite enfance. 


D’un pôle transversal de soins spécifiques regroupant une filière de soins en géronto-psychiatrie (composée de 2 CMP-hôpitaux de jour, d’une équipe mobile de gérontopsychiatrie, de consultations de psychiatrie, télémédecine), une filière de soins en addictologie de niveau II (avec ELSA, CMP, HDJ, unité d’hospitalisation de sevrage complexe, dispositif d’intervention mobile en addictologie, télémédecine), une filière de soins en Réhabilitation Psycho-Sociale avec le Centre Régional de RPS (un centre régional support, HDJ, ateliers, équipe d’IPS (job coach), remédiation cognitive, éducation thérapeutique du patient, psychoéducation aux Habilités Sociales) une unité de prise en charge de l’autisme de l’adulte, une équipe mobile psychiatrie-précarité, une unité de prise en charge du psychotraumatisme, des unités de thérapies spécifiques (TCC, thérapie familiale…)

D’un pôle de psychiatrie en milieu pénitentiaire avec consultations ambulatoires (DSP1), hôpital de jour (DSP2), Unité d’Hospitalisation Spécialement Aménagée et appartements de transition post-pénal.

D’un pôle d’appui avec un service de médecine somatique composé de 3 médecins généralistes et doté d’un plateau de rééducation pluridisciplinaire.

Le praticien recruté dans le Pôle de Psychiatrie de l'enfant et de l'adolescent est intégré au sein d’une équipe de pôle composée de 13 médecins, dynamique, confraternelle, ouverte à une pluralité de pratiques diversifiées : théorie de l’attachement, psychanalytique, systémique, les thérapies cognitivo-comportementale, remédiation cognitive et des nouvelles approches psychothérapiques et psycho éducatives issues des avancées scientifiques et des neurosciences en particulier.

Une collaboration étroite est engagée avec le CHU de Tours (coordonnateur de filière, Centre Ressources Autisme) et des projets de recherche sont actuellement en cours de réalisation (programme sur le parcours de soins des enfants avec TSA en France). 

Le pôle développe une politique active de formation médicale continue avec des formations sur site (séminaires sur l’autisme, TDAH, troubles DYS, approches thérapeutiques en pédopsychiatrie), des revues de bibliographie, un accès facilité à la formation extérieure (DU, formation spécifique, congrès) et accueille des internes. 


MISSIONS DU MEDECIN PEDIATRE
1. Au sein du pôle de Psychiatrie de l’Enfant et de l’Adolescent :
- Il assure des consultations pédiatriques et il procède à des évaluations diagnostiques en se dotant de tout bilan pluridimensionnel nécessaire à l’élaboration du bilan somatique et des diagnostiques différentiels et associés ;
- Il travaille en collaboration avec le médecin pédopsychiatre du CDAA ;
- Il participe aux actions de formations proposées par le CDAA ;
- Il participe aux missions et réflexions autour de l’accompagnement des enfants TSA et de leurs parents ;
- Il rédige les bilans dans un délai raisonnable ;
- Il est disponible et à l’écoute de l’équipe pluridisciplinaire, des parents et des partenaires sanitaires et médico-sociaux ;
- Il participe aux réunions mensuelles institutionnelles des mardis matin ainsi qu’aux réunions cliniques hebdomadaires les jeudis matin ;
- Il exerce une activité de liaison en lien avec les différents services du Centre Hospitalier Régional d’Orléans nécessaire à son bilan ;
- Il intervient dans la communauté autour de la souffrance somatique tant dans le domaine préventif que curatif et développe un travail en partenariat ;
- Il participe pleinement à la vie institutionnelle du Pôle ;
- Il s’engage dans un processus de formation et notamment en rapport avec les programmes DPC du pôle et les conférences sur la psychopathologie de l’enfant et le Trouble du Spectre de l’Autisme.

2 . Au sein de la crèche de l’EPSM : 
Actions éducatives auprès du personnel et des familles ;
Visite médicale d’admission ;
S’assurer du bon développement général des enfants admis au sein de la crèche ;
Examen des enfants à situations délicates ;
Elaboration et mise en place de PAI ;
Validation de Protocoles d’hygiène et Protocoles médicaux ;
Conduite à tenir en cas d’épidémie et de maladies soumises à éviction.

CONDITIONS FINANCIERES ET MATÉRIELLES AVANTAGEUSES 
Pour les Praticiens Hospitaliers : indemnité mensuelle d’engagement de service public de 1010 euros brut.
Pour les Praticiens Hospitaliers Contractuels : recrutement à l’échelon 4 + 10% (maximum de la grille réglementaire) ; Prime d’engagement à la carrière hospitalière de 20 000 euros, sanctuarisation du poste ;
Pour les PH et praticiens contractuels : Prime d’Exercice Territorial dans le cadre d’une activité partagée avec un CMP distant de plus de 20 km du site principal (CMP de Châteauneuf-sur-Loire, Pithiviers, Meung-sur-Loire) : 250 euros brut pour une demi-journée, 450 euros bruts pour 2 à 3 demi- journées, 1 000 euros bruts pour plus de 4 demi-journées.

AVANTAGES MATERIELS

Possibilité de logement.
Accès à la crèche de l’établissement. 
Accès aux ressources du Centre Documentaire médical.
Accès facilité à la formation médicale.
Remboursement des frais de déplacement.


PERSPECTIVES DE CARRIÈRE 

Accompagnement d’un candidat contractuel vers un poste de PH temps plein : le candidat pourra se former au niveau du service et prétendre au concours national de praticien hospitalier avec l’accès à la convention d’engagement dans la carrière hospitalière ;
Le projet professionnel et les souhaits d’évolution de carrière feront l’objet d’une attention particulière (mobilité interne, formation) ;
Possibilité d’exercice mixte, hospitalier et libéral.

 

VIVRE DANS LE LOIRET

L’ Etablissement Public de Santé Mentale du Loiret Georges Daumézon est situé au 1 route de Chanteau-45 400 Fleury-les-Aubrais dans l’Agglomération d’Orléans, ville universitaire, métropole et capitale de la région Centre Val de Loire. Desservie par l’autoroute A10 et les transports ferroviaires, la ville, inscrite au patrimoine mondiale de l’UNESCO, offre un cadre de vie agréable en bord de Loire à 1h de Paris et de Tours. Dynamique et riche sur un plan culturel (scène de théâtre nationale, musées), gastronomique (nombreux restaurants et bars conviviaux) et touristique (châteaux de la Loire, Forêt nationale d’Orléans, Centres de Loisirs, thalasso thérapie, golf, activités nautiques), Orléans a vu son centre-ville totalement rénové ces dernières années.