Informations de l'offre
Psychomotricien
Isère / Auvergne-Rhône-Alpes
Temps plein et temps partiel
CDI

Offre d'emploi Psychologue hospitalier à la DRH - Centre Hospitalier Alpes-Isère

Le Centre Hospitalier Alpes Isère (CHAI) est un Etablissement Public de Santé Mentale (EPMS) comprenant des activités de psychiatrie générale et de spécialités pour adultes et enfants.

Avec 120 structures de soins (Hôpital De Jour, Centre d’Activité Thérapeutique à Temps Partiel, Centre Médico-Psychologique, Unités d’hospitalisation) et plus de 300 lits, le CHAI est l’un des acteurs principaux du soin psychiatrique en Auvergne-Rhône-Alpes.

Implanté dans le sud Isère, en périphérie de Grenoble à Saint-Egrève et desservant un bassin de population de 800.000 habitants, le CHAI réalise la prise en soins de 19.000 patients par an.

Engagé dans la modernisation de son offre de soin, le CHAI a entrepris la reconstruction de son hôpital et la construction de nouveaux plateaux de santé mentale ambulatoires.

Organisé en 6 pôles cliniques et 4 pôles supports, le CHAI emploie environ 1700 professionnels.

Le CHAI est l’un des établissements qui composent le Groupement Hospitalier de Territoire (G.H.T) Alpes Dauphiné dont le C.H.U de Grenoble est établissement support.


Le psychologue hospitalier, rattaché au médecin du travail, vient compléter une équipe pluridisciplinaire de santé au travail orientée à la fois vers la gestion prévisionnelle des métiers et des compétences, la promotion et la prévention de la santé au travail, le développement de la qualité de vie au travail et le conseil en orientation professionnelle. Il exerce au sein du service de santé au travail

Le CHAI s’est en effet engagé courant 2019 dans un vaste programme de modernisation de la gestion des ressources humaines et des potentiels.

Le psychologue hospitalier est susceptible d’intervenir sur l’ensemble des sites de l’établissement et contribue activement à la définition et à la mise en œuvre de la politique de prévention des risques professionnels au sein de l’établissement. Il participe de manière active à la cellule d‘alerte et de prévention des RPS en faisant remonter toutes les informations nécessaires au travail de cette cellule.

Il intervient auprès des professionnels dans l’objectif de préserver la santé psychique des salariés et de rechercher l’amélioration constante des conditions de travail. Il se positionne auprès des décideurs hospitaliers en qualité de conseil pour ce qui relève des risques psycho-sociaux et de leur prévention, notamment dans le cadre des projets structurants et/ou restructurants.

Missions générales :
• Conception, élaboration et mise en œuvre des actions préventives, curatives et de recherche à travers une démarche professionnelle propre prenant en compte les rapports réciproques entre la vie psychique et les comportements individuels et collectifs, afin de promouvoir l’autonomie de la personne
• Réalisation d’actions d’analyse, d’évaluation psychologique et de conseil, selon les besoins des personnes afin de leur apporter un soutien ou une aide psychologique.

Missions spécifiques au poste :
 Activités cliniques :
• Accueil téléphonique et/ou physique, recueil des signalements de RPS ou des situations de souffrance du personnel dans le cadre du dispositif d’alerte et de prise en charge des RPS
• Prise en charge de professionnels dans le cadre d’entretiens, analyse des situations et/ou diagnostics dans le but d’orienter l’agent vers un support adapté (en lien avec la cellule d’alerte et de prévention des RPS)
• Suivi des personnes sollicitant le dispositif d’alerte et de prise en charge des RPS (soutien psychologique et accompagnement) et/ou orientation en externe si besoin d’un suivi psychothérapeutique)
• Travail de liaison avec l’extérieur (services sociaux, CMP, psychologues et psychothérapeutes libéraux, etc.)
• Conseil et accompagnement de la DRH et de la Direction des soins pour la résolution de cas complexes

 Activités institutionnelles en collaboration avec le psychologue du travail :
• Participation aux réunions de la cellule d’alerte et de prise en charge des RPS (restitution des situations rencontrées, réflexion, conseil, proposition et élaboration de projets de soin et/ou d’actions, etc.)
• Participation ponctuellement aux séances du CHSCT selon la thématique et/ou la sollicitation.
• Participation aux réunions pluridisciplinaire de l’équipe de santé au travail (psychologue du travail, médecin du travail, IDE, assistante sociale)
• Travail de collaboration et partage des informations utiles à la gestion des situations individuelles et collectives avec le psychologue et médecin du travail
• Participation aux actions de maintien en emploi par l’accompagnement des agents en situation de handicap psychique et dans le cadre de parcours de reclassement
• Conduire des interventions collectives en prévention primaire/secondaire et tertiaire des RPS dans les services en collaboration avec la psychologue du travail
• Sens des responsabilités et conscience de son positionnement professionnel
• Respect absolu du secret professionnel et de la déontologie professionnelle


Savoir-être et savoir-faire :
• Comportement professionnel : non jugement, intégrité, ouverture d’esprit, respect, honnêteté, loyauté
• Savoir-faire relationnel : écoute, discrétion, patience
• Capacité à contenir ses émotions et à accueillir celles des autres
• Curiosité intellectuelle
• Dynamisme et sens du travail en équipe
• Réactivité, aptitude à prendre des décisions et aptitude à en rendre compte
• Prise d’initiative dans un cadre sécurisé et respectueux des bonnes pratiques
• Respect de l’autorité, respect du devoir de réserve, du devoir de discrétion et du secret professionnel
• Organisation, méthode et rigueur
• Capacité à prendre la parole en public ou en situation de face à face
• Représentation et valorisation de l’image institutionnelle au travers de son comportement, de son attitude et de sa tenue


Travail organisé en 17,50 heures hebdomadaires

Candidat ayant postulé à cette offre: 0