Chargement ...

Recrutement FHF : Médecin généraliste en CDI à Le Buisson-de-Cadouin

PROFESSION RECHERCHÉE

Médecin généraliste

TYPES DE CONTRATS

CDI

DÉPARTEMENT / RÉGION

Dordogne, Nouvelle-Aquitaine, France

TEMPS DE TRAVAIL

Temps plein et temps partiel

ÉTABLISSEMENT

FHF

RECRUTEUR

Mme. Linda Roussel

PUBLIÉE LE 2019-07-23

Détails de l'offre d'emploi Médecin généraliste à Dordogne, Nouvelle-Aquitaine, France

Descriptif de l'offre

Poste proposé :
Médecin coordonnateur à temps plein ou à 80%

Contrat(s) :
CDD évolutif en CDI

Descriptif :

L’EHPAD de Cadouin et l’EHPAD du Canton de Saint Cyprien, établissements publics situés en Dordogne, distants de 21 kilomètres, recherchent pour le 1er janvier 2020 un médecin-coordonnateur :
- A 50% ou à 40% sur Cadouin,
- A 50% ou à 40% sur Saint Cyprien.

Chacun des deux établissements propose un CDD évolutif en CDI, à temps plein ou temps partiel (le temps partiel de médecin coordonnateur pouvant être partagé avec une activité libérale).

L’EHPAD de Cadouin, situé au cœur d’un village très touristique, est un établissement de 88 lits disposant de trois étages d’hébergement. Entièrement restructuré entre 2004 et 2006, son architecture de type périgourdine offre un cadre accueillant et ouvert sur l’extérieur.
L’EHPAD du Canton de Saint Cyprien, proche du centre-ville, est un établissement de plain-pied ouvert en juin 2008. Il dispose de 80 lits, dont 20 en unité spécifique Alzheimer et démences apparentées. Sa conception récente permet d’offrir un grand confort de vie aux résidents, mais également de travail pour les agents.
Les deux établissements sont de longue date dans une optique de coopération, et font partie du GCSMS (Groupement de Coopération Sociale et Médico-Sociale) Sud-Dordogne, comprenant 7 EHPAD publics.

Les missions confiées au médecin-coordonnateur dans chacun des deux établissements sont conformes à l’article D312-158 du Code de l’Action Sociale et des Familles. Ainsi, le médecin-coordonnateur :

1° Elabore, avec le concours de l'équipe soignante, le projet général de soins, s'intégrant dans le projet d'établissement, et coordonne et évalue sa mise en œuvre ;

2° Donne un avis sur les admissions des personnes à accueillir en veillant notamment à la compatibilité de leur état de santé avec les capacités de soins de l'institution ;

3° Préside la commission de coordination gériatrique chargée d'organiser l'intervention de l'ensemble des professionnels salariés et libéraux au sein de l'établissement. Cette commission, dont les missions et la composition sont fixées par arrêté du ministre chargé des personnes âgées, se réunit au minimum une fois par an.
Le médecin coordonnateur informe le représentant légal de l'établissement des difficultés dont il a, le cas échéant, connaissance liées au dispositif de permanence des soins prévu aux articles R. 6315-1 à R. 6315-7 du code de la santé publique ;

4° Evalue et valide l'état de dépendance des résidents et leurs besoins en soins requis à l'aide du référentiel mentionné au deuxième alinéa du III de l'article 46 de la loi n° 2005-1579 du 19 décembre 2005 de financement de la sécurité sociale pour 2006 ;

5° Veille à l'application des bonnes pratiques gériatriques, y compris en cas de risques sanitaires exceptionnels, formule toute recommandation utile dans ce domaine et contribue à l'évaluation de la qualité des soins ;

6° Coordonne la réalisation d'une évaluation gériatrique et, dans ce cadre, peut effectuer des propositions diagnostiques et thérapeutiques, médicamenteuses et non médicamenteuses. Il transmet ses conclusions au médecin traitant ou désigné par le patient. L'évaluation gériatrique est réalisée à l'entrée du résident puis en tant que de besoin ;

7° Contribue auprès des professionnels de santé exerçant dans l'établissement à la bonne adaptation aux impératifs gériatriques des prescriptions de médicaments et des produits et prestations inscrits sur la liste mentionnée à l' article L. 165-1 du code de la sécurité sociale . Il prend en compte les recommandations de bonnes pratiques existantes en lien, le cas échéant, avec le pharmacien chargé de la gérance de la pharmacie à usage intérieur ou le pharmacien mentionné à l' article L. 5126-6 du code de la santé publique ;

8° Contribue à la mise en œuvre d'une politique de formation et participe aux actions d'information des professionnels de santé exerçant dans l'établissement. Il peut également participer à l'encadrement des internes en médecine et des étudiants en médecine, notamment dans le cadre de leur service sanitaire ;

9° Elabore un dossier type de soins ;

10° Coordonne, avec le concours de l'équipe soignante, un rapport annuel d'activité médicale qu'il signe conjointement avec le directeur de l'établissement. Ce rapport retrace notamment les modalités de la prise en charge des soins et l'évolution de l'état de dépendance et de santé des résidents. Il est soumis pour avis à la commission de coordination gériatrique mentionnée au 3° qui peut émettre à cette occasion des recommandations concernant l'amélioration de la prise en charge et de la coordination des soins. Dans ce cas, les recommandations de la commission sont annexées au rapport ;

11° Identifie les acteurs de santé du territoire afin de fluidifier le parcours de santé des résidents. A cette fin, il donne un avis sur le contenu et participe à la mise en œuvre de la ou des conventions conclues entre l'établissement et les établissements de santé au titre de la continuité des soins ainsi que sur le contenu et la mise en place, dans l'établissement, d'une organisation adaptée en cas de risques exceptionnels. Il favorise la mise en œuvre des projets de télémédecine ;

12° Identifie les risques éventuels pour la santé publique dans les établissements et veille à la mise en œuvre de toutes mesures utiles à la prévention, la surveillance et la prise en charge de ces risques ;

13° Réalise des prescriptions médicales pour les résidents de l'établissement au sein duquel il exerce ses fonctions de coordonnateur en cas de situation d'urgence ou de risques vitaux ainsi que lors de la survenue de risques exceptionnels ou collectifs nécessitant une organisation adaptée des soins, incluant la prescription de vaccins et d'antiviraux dans le cadre du suivi des épidémies de grippe saisonnière en établissement.

Il peut intervenir pour tout acte, incluant l'acte de prescription médicamenteuse, lorsque le médecin traitant ou désigné par le patient ou son remplaçant n'est pas en mesure d'assurer une consultation par intervention dans l'établissement, conseil téléphonique ou téléprescription.

Les médecins traitants des résidents concernés sont dans tous les cas informés des prescriptions réalisées.

14° Elabore, après avoir évalué leurs risques et leurs bénéfices avec le concours de l'équipe médico-sociale, les mesures particulières comprises dans l'annexe au contrat de séjour mentionnée au I de l'article L. 311-4-1.

Dans chaque établissement, le médecin-coordonnateur, sous l’autorité du Directeur, accomplira ses missions en lien avec le cadre de santé.

Le médecin-coordonnateur sera membre de droit du Conseil d’Administration. Il sera invité au Conseil de Vie Sociale. Il participera aux transmissions et réunions de synthèse. Il prendra part à la conception des projets personnalisés des résidents. Il réalisera une évaluation gériatrique standardisée à l’entrée de chaque résident.

Le médecin-coordonnateur fournira des conseils techniques aux personnels et participera à leur formation pour un meilleur accompagnement des résidents.

Conditions exigées :

- Titulaire d’un diplôme d’Etat de médecine et inscrit au Conseil de l’Ordre des médecins

Profil recherché :

- Diplôme d’université de médecin-coordonnateur d’EHPAD ou capacité en gérontologie ou DESC de gériatrie ou DES de gériatrie
- Utilisation de l’outil informatique
- Connaissance approfondie de la grille AGGIR et de l’outil PATHOS
- Capacité de dialogue avec les médecins traitants et avec les médecins des hôpitaux en relation avec chaque EHPAD
- Capacité à travailler en équipe pluridisciplinaire
- Connaissances des recommandations de bonnes pratiques de l’HAS et de l’ANESM

Conditions

(Pour postuler à cette offre vous devez être titulaire d'un diplôme de médecine)


Partager

Consultez les dernières
offres publiées

Rechercher les offres

Rechercher des offres par profession
Recherchez vous des offres emploi?
de formation? etc...
    Rechercher des offres par secteur geographique
    Offres suggérées
    Médecin généraliste
    FHF
    1 Rue Henri Haeffely, 68120 Pfastatt, France
    publié le 07/09/2019
    Médecin généraliste
    FHF
    11 Rue de Laghouat, 75018 Paris, France
    publié le 07/09/2019
    Médecin généraliste
    FHF
    11 Rue de Laghouat, 75018 Paris, France
    publié le 07/09/2019
    Médecin généraliste
    FHF
    21 Route de Villeneuve, 47923 Agen, France
    publié le 06/09/2019
    Médecin généraliste
    FHF
    29 Avenue Henri Dunant, 58400 La Charité-sur-Loire, France
    publié le 03/09/2019
    Médecin généraliste
    FHF
    3 Quai des Célestins, 69002 Lyon, France
    publié le 30/08/2019
    Médecin généraliste
    FHF
    15 Avenue des Broussailles, 06400 Cannes, France
    publié le 30/08/2019
    Médecin généraliste
    FHF
    Mont Salomon, 38200 Vienne, France
    publié le 29/08/2019
    Médecin généraliste
    FHF
    Rue de Routequeue, 80600 Doullens, France
    publié le 29/08/2019
    Médecin généraliste
    FHF
    Route de Veyziat, 01100 Oyonnax, France
    publié le 29/08/2019
    • 1/1

    Fédération Hospitalière de France
    Fédération des Etablissements Hospitaliers & d'Aide à la Personne
    resah idf
    What's Up Doc, partenaire de Réseau Pro Santé
    Vidal.fr - La base de données en ligne des prescripteurs libéraux