Informations de l'offre
Assistant, Cadre socio-éducatif
Seine-Maritime / Normandie
Temps plein et temps partiel
CDI

Offre d'emploi ASSISTANTE SOCIO EDUCATIF AU SEIN DU SERVICE MEDICO PSYCHOLOGIQUE REGIONALE DE VAL DE REUIL - Centre Hospitalier du Rouvray

I. CADRE DE REFERENCE DE LA PROFESSION ET DES MISSIONS DE L’ASSISTANT DE SERVICE SOCIAL
Les missions de l’ assistant de service social (ASS) de la fonction publique hospitalière sont définies par :
- Le décret portant statut particulier des assistants sociaux éducatifs de la Fonction Publique Hospitalière n° 2016-635 du 19 mai 2016 modifiant le décret n°2014-101 du 04 février 2014.
- la loi n° 91-748 du 31 juillet 1993 modifiée définissant les obligations des établissements de santé notamment les articles L6111-1 et suivants du CSP
L’assistant de service social :
- a pour mission de conseiller, d’orienter et de soutenir les personnes accueillies et leur entourage, de les aider dans leurs démarches et d’informer les services dont ils relèvent pour l’instruction d’une mesure d’action sociale.
- apporte son concours à toute action susceptible de prévenir les difficultés sociales ou médico-sociales rencontrées par la population ou d’y remédier.
- assure, dans l’intérêt de ces personnes, l’articulation, la coordination et la continuité avec d’autres institutions ou services sociaux et médico-sociaux.
- repère et évalue les besoins, les lacunes, les manques et tente d’apporter des éléments pour y remédier.
L’assistant de service social agit dans le strict respect du secret professionnel, des exigences déontologiques du service social et de ses principes éthiques (article L411-3 du code de l’action sociale et des familles et les articles 226-13 et 226-14 du code pénal).

II. PRESENTATION DU SERVICE SOCIAL
Le service social est composé de l’ensemble des ASS exerçant leurs fonctions au sein des différents Pôles de l’établissement.
Le service social est encadré et fédéré par un Cadre Socio-Educatif (CSE).
L’ASS participe au fonctionnement transversal de ce service social et contribue à forger son identité.
L’ASS est également partie intégrante de l’équipe pluridisciplinaire autour du patient. Il s’inscrit comme acteur dans le parcours de soin du patient dans le respect des objectifs définis par le Projet d’Etablissement.
Il contribue à l’amélioration de la prise en charge du patient dès son accueil, tout au long de son parcours de soin.
Dans le cadre de son intervention sociale, l’ASS :
 Evalue la situation socio-familiale du patient pour une prise en charge globale en lien avec le projet de soin
 Favorise l’accès aux soins par la régularisation de ses droits administratifs

 Contribue à la prévention et favorise l’accès précoce aux soins.
 Aide à la résolution des difficultés économiques et psychosociales pour favoriser sa sortie d’hospitalisation et l’accompagner dans son parcours de soin.
 accompagne le patient adulte ou mineur et sa famille dans son projet individuel d’insertion sociale, scolaire ou professionnelle, culturelle et met en oeuvre toute action nécessaire à sa réalisation.
 Apporte son concours à l’orientation du patient en vue d’une meilleure socialisation et procède à des actions d’accompagnement social.
 Collabore avec les partenaires et crée un réseau social pour faire aboutir le projet de soin du patient.
 A un rôle de lien et de médiation entre les équipes de soin et les réseaux extérieurs intervenant dans le parcours de soin.
 Veille à la préservation, la reconnaissance ou la reconstitution de l’identité sociale des patients.
 Met en oeuvre des actions concourant à la protection des mineurs et des personnes vulnérables conformément à la réglementation et au respect des procédures définies dans l’établissement.
Membre de l’équipe pluridisciplinaire, l’ASS contribue au projet thérapeutique du patient. Pour cela :
 Il participe aux réunions cliniques pluridisciplinaires.
 Il coordonne ses interventions avec celles des autres professionnels de l’Etablissement
 Il intervient en soutien et conseil auprès des équipes soignantes et des cadres de proximité en apportant son expertise.
 Il recherche des solutions de sortie d’hospitalisation(au domicile, dans la famille, en établissement etc. ...)
 Il propose des orientations vers les structures sociales et médico-sociales.
 Il instaure et favorise la communication (orale, écrite) avec les équipes
 Il transmet les informations nécessaires aux équipes dans le respect du secret professionnel et dans le dossier patient informatisé (CORTEXT)

III. CONTRIBUTION DES ASSISTANTES SOCIALES A LA VIE INSTITUTIONNELLE DE L’ETABLISSEMENT
L’ASS participe au fonctionnement transversal propre au service social et contribue à forger son identité.
- Il participe :
 Aux réunions organisées par le CSE : réunions plénières et réunions de service social au sein du pôle
 A des groupes thématiques visant à développer la recherche, les actions de prévention sociale et expertise sociale pouvant aboutir à la création d’outils.
- Il apporte son soutien technique aux professionnels nouvellement arrivés dans l’établissement.
- Il peut participer à des groupes de travail sur des projets ou à des instances sur proposition du CSE

Il participe à l’élaboration du rapport annuel d’activités du service social de son Pôle sous la responsabilité du cadre socio-éducatif et en collaboration avec le DIM
- Il participe à l’élaboration et à la mise en oeuvre des projets, de l’Etablissement, de son Pôle, et de ses unités et au projet du service social
- Il participe aux actions de formation auprès des stagiaires accueillis dans l’établissement.
- Il participe à la formation des étudiants en service social.
- Il peut être personne ressources dans un domaine spécifique de compétence.

IV. RELATIONS HIERARCHIQUES ET FONCTIONNELLES
Relations hiérarchiques
L’ASS est placé sous la responsabilité hiérarchique du Cadre Socio-Educatif (CSE).
Il est évalué par le CSE en collaboration avec le Chef de Pôle ou par délégation, par le Médecin Responsable de Service.
Relations fonctionnelles
L’assistant de service social est sous la responsabilité fonctionnelle du Chef de pôle et des Médecins Responsables de Service. Il travaille en étroite collaboration avec l’ensemble de l’équipe pluridisciplinaire et participe au projet thérapeutique du patient.

V. LIEUX D’EXERCICE
Au sein des unités composants les Pôles cliniques de psychiatrie générale et de psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent.
Dans l’exercice de ses missions, et notamment dans le travail du réseau partenarial, l’ASS est amené à se déplacer sur le département de la Seine-Maritime et de l’Eure.

VI. ORGANISATION DU TRAVAIL
Activité en Journée du lundi au vendredi, sur la base d’un cycle hebdomadaire de 38h00 , sauf cas particulier.

VII. SAVOIRS
 Savoir conduire des interventions sociales individuelles et collectives d’aide à la personne
 Savoir développer des actions en partenariat et en réseau, assumer une fonction de médiation auprès des partenaires intra et extra hospitaliers et s’inscrire dans un travail d’équipe
 Connaître la législation relative à l’action sociale et à l’organisation hospitalière
 Connaître le code de déontologie de la profession

VIII. SAVOIRS FAIRE ET SAVOIRS ÊTRE
 Capacité à rédiger les différents écrits professionnels (synthèse, rapport d’évolution, comptes rendus d’activités, etc.…)
 Capacités d’initiative, d’organisation et d’adaptation
 Sens de l’éthique et des valeurs du service public
 Respect de la personne soignée et de sa dignité
 Capacité à travailler en pluridisciplinarité
 Capacités à s’évaluer et à vérifier ses connaissances
 Sens du respect et de l’écoute
 Sens de la communication et de la relation
 Aptitude pédagogique
 Esprit d’initiative
 Dynamisme et diplomatie
 Esprit d’analyse et de synthèse
IX. PRE-REQUIS ou exigences particulières au poste
 Etre titulaire du diplôme d’Etat d’Assistant de service social
 Maîtrise des outils informatiques bureautiques
 Etre titulaire du permis de conduire B

Conditions

(Pour postuler à cette offre vous devez être fonctionnaire titulaire)

Candidat ayant postulé à cette offre: 0