Informations de l'offre
Assistant, Cadre socio-éducatif
Drôme / Auvergne-Rhône-Alpes
Temps plein et temps partiel
CDI

Offre d'emploi Assistante sociale - Centre hospitalier

1- Objectif : définition des fonctions de l’assistant(e) de service social en milieu hospitalier

2- Domaine d’application :


3- Définition du métier - Référentiel
Profession d’aide définie et réglementée (article L411-1 et suivants du code de l’action sociale et des familles)
Famille : social, éducatif et culturel, culturel, sports et loisirs ;
Sous-famille : Conception et développement des projets socioéducatifs
Code FPT : 07D22 code Rome : K1201 code métier : 10F40
PREREQUIS : Diplôme d’Etat d’Assistant de service social
Code de déontologie – Association Nationale des Assistants de Service social (ANAS)

4- Références : les textes législatifs
Décret n° 2014-101 du 4 février 2014 portant statut particulier du corps des assistants socio-éducatifs de la fonction publique hospitalière, JORF du 6 février 2014.
Ce texte annule le décret 93-652 du 26 mars 1993, JORF n° 74 du 28 mars 1993

Art. 3. –
I. ??' Les assistants socio-éducatifs ont pour mission d’aider les patients, les personnes accueillies et les familles, qui connaissent des difficultés sociales, à prévenir ou surmonter ces difficultés, à maintenir ou retrouver leur autonomie, et éventuellement à faciliter leur insertion sociale et professionnelle. Dans le respect des personnes, ils recherchent les causes qui compromettent leur équilibre psychologique, économique ou social. Ils conseillent et accompagnent ces personnes dans l’objectif d’améliorer leurs conditions de vie sur le plan social, sanitaire, familial, économique, culturel et professionnel.
Ils participent à l’élaboration et à la mise en œuvre des projets sociaux et éducatifs de l’établissement dont ils relèvent. Ils participent à l’élaboration du rapport d’activité du service socio-éducatif.
Les assistants de service social [..] ont pour mission de conseiller, d’orienter et de soutenir les personnes accueillies et leurs familles ainsi que les agents de l’établissement dont ils relèvent. Ils aident les personnes accueillies et leurs familles dans leurs démarches et informent les services dont ils relèvent pour l’instruction d’une mesure d’action sociale. Ils apportent leur concours à toute action susceptible de prévenir les difficultés sociales ou médico-sociales rencontrées par la population ou d’y remédier ;
Ils assurent, dans l’intérêt de ces personnes, la coordination avec d’autres institutions ou services sociaux et médico-sociaux. Certains d’entre eux exercent les mêmes fonctions au bénéfice des personnels de l’établissement.

Décret n°2004-533 du 11 juin 2004 relatif au diplôme d’Etat et à l'exercice de la profession d’assistant de service social, Arrêté du 29 juin 2004
L’assistant de service social agit avec les personnes, les familles, les groupes par une approche globale pour :
- améliorer leurs conditions de vie sur le plan social, sanitaire, familial, économique, culturel et professionnel,
- développer leurs propres capacités à maintenir ou restaurer leur autonomie et faciliter leur place dans la société,
- mener avec eux toute action susceptible de prévenir ou de surmonter leurs difficultés.

5- Positionnement :
LIENS HIERARCHIQUES
N + 2 : Le Directeur fonctionnel
N + 1 : Le cadre socio-éducatif
LIENS FONCTIONNELS
Interne : les unités de soins, médecins, internes, cadre de santé, paramédicaux, aides-soignants, services administratifs
Externe : partenaires institutions sociales, médico-sociales, juridiques, administratives en rapport avec les interventions sociales

6- MISSIONS
MODALITES D’INTERVENTION
Par son expertise, l’assistant(e) de service social hospitalier établit le diagnostic social du patient qu’il a rencontré.
Lorsque le patient présente des éléments de vulnérabilité sociale, l’assistant(e) de service social peut être sollicité soit par un médecin, un membre de l’équipe soignante, soit s’autosaisir lors d’un staff par exemple. Dans tous les cas, le recueil de données se fait au travers d’entretiens avec le patient et/ou sa famille, avec l’équipe soignante hospitalière. Il peut parfois être nécessaire de prendre l’avis des professionnels du domicile pour compléter l’approche globale. Le diagnostic social posé, le plan d’aide est élaboré en pluridisciplinarité avec le patient et mis en œuvre avec son accord. A toutes les étapes du cursus, une coordination et concertation avec l’équipe soignante hospitalière est indispensable.

L’assistant(e) de service social donne un avis spécialisé sur la situation sociale du patient. A ce titre, il ne rencontre que les patients qui ont été identifiés en fragilité sociale par le personnel hospitalier : médecins, cadres de santé ou infirmières en service de soins ; personnels de la Gestion Administrative des Patients. Pour être efficace, la demande d’intervention sociale doit être formulée au minimum 48h ouvrées avant la sortie.
S’agissant de ViaTrajectoire sanitaire, l’avis social spécialisé ne trouve sa justification que dans le repérage d’une fragilité sociale. C’est à ce titre que l’assistant de service social pourra être sollicité.


DETAILS DES MISSIONS
ACTIVITES PRINCIPALES Moyens pour la mise en œuvre
Accompagnement psycho-social Rencontrer le patient et/ou sa famille, les professionnels appropriés
Ecouter, conseiller, soutenir
Evaluer la situation, informer sur les droits
Prévenir la chronicité d’une situation
Aide matérielle et accompagnement administratif Instruction de dossiers pour l’établissement/rétablissement de
• droits sociaux,
• la protection des personnes vulnérables,
• actions préventives ou curatives en vue du retour à domicile ou de l’entrée en établissement
occasionnellement, instruction de demandes d’aides financières
Rechercher et mobiliser les moyens, coordonner, articuler le travail d’accompagnement en lien avec les acteurs relatifs à son domaine d’activité
Orientation /
Médiation Assurer un rôle d’interface entre la personne, sa famille et les institutions en intégrant les logiques institutionnelles soignantes ou individuelles
Orienter la personne en fonction du diagnostic posé, tant médical que social
En lien avec le diagnostic médical et social, organisation du retour à domicile ou recherche d’un établissement et accompagnement dans les démarches
Anticiper la réinsertion professionnelle
Travail interne en pluridisciplinarité S’inscrire dans un travail d’équipe au quotidien
• participer au staff pluridisciplinaire
Transmettre à l’équipe soignante :
• les informations nécessaires
• l’évolution des démarches, du projet social
Apporter un appui spécifique d’expertise sociale à des professionnels du champ sanitaire, éducatif, social ou médico-social
S’inscrire dans un travail d’équipe au plan institutionnel
• avec les pôles d’activité médicale
• s’inscrire dans les projets d’un pôle, d’une unité médicale ou soignante
Travail externe
en réseau Liaison aux partenaires dans son domaine d’activité
Rencontres avec d’autres professionnels sociaux/médico-sociaux/juridiques, …
Participer à des instances de concertation, de décision et de planification en matière d’hébergement, de logement, d’insertion sociale et professionnelle, de santé et de lutte contre les exclusions et de toute problématique concernant le champ social
Ecrits professionnels Rédiger des transmissions ciblées à l’attention des soignants
Rédiger des rapports sociaux, informations préoccupantes pertinents répondant aux règles professionnelles
Travail avec
les groupes Repérer les besoins et/ou intérêts communs de plusieurs personnes et les mobiliser sur une problématique commune
Vie de l’équipe
Service social Participation aux réunions d’équipe, analyse de la pratique
Travail de recueil statistique, informatique, dossier social, rapport d’activité, …
Remplacements pour la continuité du service : congés, absences
Accueil de stagiaires assistants de service social
Veille professionnelle S’informer et se former pour faire évoluer ses pratiques
Recueillir/classer/synthétiser/analyser des données sociales sur un secteur d’intervention ou relatif à son domaine d’activité
Apporter un éclairage social et donner un avis d’expert à l’autorité de décision

COMPETENCES, SAVOIR-FAIRE, SAVOIR-ETRE

SAVOIR FAIRE :
- évaluer une situation
- établir un diagnostic social
- évaluer et mettre en œuvre un plan d’aide négocié
- élaborer un diagnostic collectif (Intervention Sociale d’Intérêt Collectif)
- adapter l’exercice professionnel aux missions institutionnelles






SAVOIR ETRE
- sens relationnel : respecter autrui
• accueillir autrui
• écoute
• accompagnement
• respect du secret professionnel
• distanciation
• gestion du stress
- sens organisationnel
• travail en équipe
• gestion des priorités et du temps
- sens de l’adaptation
• planning
• affectation aux différentes unités du CHV en fonction des besoins

Candidat ayant postulé à cette offre: 0