Chargement ...

Recrutement FHF : Cadre supérieur de santé en CDI à Paris

PROFESSION RECHERCHÉE

Cadre supérieur de santé

TYPES DE CONTRATS

CDI

ÉTABLISSEMENT

FHF

RECRUTEUR

Mme. Linda Roussel

PUBLIÉE LE 2019-08-03

Détails de l'offre d'emploi Cadre supérieur de santé à Arrondissement de Paris, Île-de-France, France

Descriptif de l'offre

Liaisons hiérarchiques : Coordonnateurs Généraux de soins du GH, Directeurs des soins des sites, CP DMU
Liaisons fonctionnelles : Directeur médical du DMU, Directeur délégué du DMU, Cadre Administratif du DMU, directions fonctionnelles du GH, les responsables médicaux et paramédicaux des services du DMU et des autres DMU, instituts de formation, siège de l’APHP.

Horaires et amplitude du poste de travail : cadre au forfait

Missions Générales :

L’adjoint du Cadre Paramédical du DMU en collaboration avec le Cadre Paramédical du DMU contribue à :

- la gouvernance du DMU : formalisation des modalités de fonctionnement de l’exécutif ;
- la définition des orientations stratégiques du DMU dans le cadre de la politique et du projet du groupe hospitalier, des projets médicaux et du projet de soins ;
- l’élaboration, la mise en œuvre et au suivi du contrat DMU ;
- l’organisation de la continuité de la qualité et la sécurité des activités.


L’adjoint de CPDMU manage en collaboration avec le CP DMU l’encadrement et coordonne les activités paramédicales et les organisations de soins sous la responsabilité de la coordination générale des soins dans le cadre des missions sus-décrites, L’adjoint de CPDMU est assisté (ou peut être assisté) de cadres supérieurs de santé en lien avec le schéma d’encadrement définie au sein du GH.

L’adjoint de CPDMU aura en charge un temps dédié: le développement des compétences paramédicales (CSSDC) et sera responsable au sein de son DMU d’affectation du développement de la recherche paramédicale et de l’accompagnement des évolutions professionnelles des paramédicaux.

De façon plus détaillée, les missions se structurent autour de 2 grandes thématiques qui sont les suivantes :

1. Mission en lien avec l’évolution des métiers PNM

Emergence des nouveaux métiers, suivi et structuration des protocoles de coopération : IPA, MERM (référents logiciels), technicien de laboratoire (expert en métrologie)…
• Nouveaux métiers :
- Repérer les secteurs au potentiel de développement et identifier des professionnels en aptitude ou ayant un projet professionnel en lien.
- S’intéresser aux projets institutionnels qui nécessitent l’émergence de nouveaux métiers pour se développer : Etre force de proposition pour la construction à venir.
- Structurer l’accompagnement et aider à la formalisation fiches de postes.
- Participer à l’implantation des professionnels intégrant ces dispositifs au sein des équipes en préparant les collaborateurs proches : cadres de proximité, professionnels de terrain…
• Protocole de coopération
- Identifier les actes médicaux ou les pratiques soignantes d’usage qui relèvent de protocoles de coopération
- Susciter la création de protocoles de coopération auprès des professionnels du DMU et les accompagner dans cette démarche (objectif institutionnel)

Développement de la recherche paramédicale.
• Promouvoir et soutenir la recherche paramédicale en identifiant les idées, initiatives, projets de recherche émergents au sein du DMU. Réaliser un reporting précis aux coordinatrices en recherche paramédicales du GH à un rythme semestriel.
• Intégrer les étudiants en stage de formation initiale ou continue qui auraient la possibilité de participer à des projets de recherche.
• Organiser, en lien avec les coordinatrices en recherche paramédicales du GH, des revues de littérature en invitant largement les cadres mais également les personnes ayant un potentiel de développement de compétences recherches.
• Organiser le recensement des acteurs paramédicaux sur le DMU :
 Titulaires d’un master ou d’une thèse ;
 S’inscrivant dans une recherche paramédicale (PHRIP, PREPS et autres financements) ;
 Auteurs d’articles professionnels et/ou scientifiques.

• Développer ses connaissances Recherche afin d’être en capacité d’orienter les équipes sur les structures adaptées et les personnes ressources au sein du GH : URC, formations, appels à projets, coordinatrices paramédicales de la recherche en soins, etc.
• Développer une culture recherche auprès des professionnels du DMU en collaboration avec les coordinatrices recherche, par exemple, à l’aide de sessions de lectures critiques d’articles.
• Développer les liens avec les URC de chaque site en privilégiant sa participation aux séminaires organisés par les URC de référence de chaque site pour faciliter les liens et les soutiens de proximité.

Afin de mener à bien ces missions, le CSSDC s’engage à :
- Participer aux réunions de la cellule recherche et s’engager dans l’écriture d’articles recherche (dans les 3 ans après la prise de poste).
- Participer aux réunions référents DMU + coordinatrices paramédicales recherche GH

2. Missions en lien avec la formation et l’animation des cadres de proximité

Apprentissage :
- Organiser la formation des étudiants en respectant la charte d’accueil des étudiants AP-HP.6 : outils de gestion adaptés et communs, supports pédagogiques adaptés aux différents niveaux.
- Développer le lien avec l‘encadrement supérieur en charge de la gestion des terrains rattaché à la Direction des Soins.
- Formaliser un suivi annuel sur la qualité des terrains de stage et organiser le partage avec l’équipe d’encadrement du DMU.
- Favoriser l’identification par les cadres de proximité des parcours professionnalisant pour adapter aux besoins d’apprentissage.
- Organiser des échanges collectifs d’accompagnement des tuteurs après recensement et identification des professionnels assurant ces missions.
Intégration :
• Structurer les modalités d’accueil des nouveaux recrutés : identification des compétences, intégration dans l’équipe, lien cadre – équipe. Accompagnement des équipes d’encadrement au processus d’intégration, formalisation.
Développement continu :
- Stimuler la veille professionnelle au sein des services.
- Organiser le recueil des formations via les entretiens annuels d’évaluation, en accompagnant l’encadrement à structurer ses besoins (distinction entre formation obligatoire, de spécialités/services ou des projets professionnels individuels).
- Accompagner la hiérarchisation des besoins en formation au niveau du DMU.
- Réaliser le plan de formation général du DMU, son suivi en tenant compte des liens avec les parcours professionnalisant.
- Elaborer une cartographie interne au DMU des professionnels détenteurs d’un diplôme D.U ou D.I.U ou autre, permettant le recensement des potentiels pouvant contribuer au portage des projets du DMU et à l’amélioration de la qualité des soins et de la prévention des risques liés aux soins.

Le CSSDC contribue au management de l’encadrement paramédical du DMU dans les missions qui lui sont confiées, en lien avec le CPDMU et les orientations données par la Coordination Générale des Soins.
Le CSSDC peut ponctuellement être missionné pour d’autres missions par le CPDMU. Son cœur de missions reste le développement des compétences de l’ensemble des professionnels paramédicaux du DMU.

Le Cadre Supérieur en charge du développement des compétences paramédicales (CSSDC) est responsable au sein de son DMU d’affectation du développement de la recherche paramédicale et de l’accompagnement des évolutions professionnelles des paramédicaux.

De façon plus détaillée, les missions se structurent autour de 2 grandes thématiques qui sont les suivantes :

3. Mission en lien avec l’évolution des métiers PNM

Émergence des nouveaux métiers et suivi et structuration des protocoles de coopération : IPA, MERM (référents logiciels), technicien de laboratoire (expert en métrologie)…
• Nouveaux métiers :
Repérer les secteurs au potentiel de développement et identifier des professionnels en aptitude ou ayant un projet professionnel en lien.
S’intéresser aux projets institutionnels qui nécessitent l’émergence de nouveaux métiers pour se développer : Etre force de proposition pour la construction à venir.
Structurer l’accompagnement et aider à la formalisation fiches de postes. Participer à l’implantation des professionnels intégrant ces dispositifs au sein des équipes en préparant les collaborateurs proches : cadres de proximité, professionnels de terrain…
• Protocole de coopération
Identifier les actes médicaux ou les pratiques soignantes d’usage qui relèvent de protocoles de coopération
Susciter la création de protocoles de coopération auprès des professionnels du DMU et les accompagner dans cette démarche (objectif institutionnel)

Développement de la recherche paramédicale.
Promouvoir et soutenir la recherche paramédicale en identifiant les idées, initiatives, projets de recherche émergents au sein du DMU. Réaliser un reporting précis aux coordinatrices en recherche paramédicales du GH à un rythme semestriel.
Intégrer les étudiants en stage de formation initiale ou continue qui auraient la possibilité de participer à des projets de recherche.
Organiser, en lien avec les coordinatrices en recherche paramédicales du GH, des revues de littérature en invitant largement les cadres mais également les personnes ayant un potentiel de développement de compétences recherches.
Organiser le recensement des acteurs paramédicaux sur le DMU :

- Titulaires d’un master ou d’une thèse ;
- S’inscrivant dans une recherche paramédicale (PHRIP, PREPS et autres financements) ;
- Auteurs d’articles professionnels et/ou scientifiques.

Développer ses connaissances Recherche afin d’être en capacité d’orienter les équipes sur les structures adaptées et les personnes ressources au sein du GH : URC, formations, appels à projets, coordinatrices paramédicales de la recherche en soins, etc.
Développer une culture recherche auprès des professionnels du DMU en collaboration avec les coordinatrices recherche, par exemple, à l’aide de sessions de lectures critiques d’articles.
Développer les liens avec les URC de chaque site en privilégiant sa participation aux séminaires organisés par les URC de référence de chaque site pour faciliter les liens et les soutiens de proximité.

Afin de mener à bien ces missions, le CSSDC s’engage à :
- Participer aux réunions de la cellule recherche et s’engager dans l’écriture d’articles recherche (dans les 3 ans après la prise de poste).
- Participer aux réunions référents DMU + coordinatrices paramédicales recherche GH

4. Missions en lien avec la formation et l’animation des cadres de proximité

Apprentissage : Organiser la formation des étudiants en respectant la charte d’accueil des étudiants AP-HP.6 : outils de gestion adaptés et communs, supports pédagogiques adaptés aux différents niveaux.
Développer le lien avec l‘encadrement supérieur en charge de la gestion des terrains rattaché à la Direction des Soins.
Formaliser un suivi annuel sur la qualité des terrains de stage et organiser le partage avec l’équipe d’encadrement du DMU.
Favoriser l’identification par les cadres de proximité des parcours professionnalisant pour adapter aux besoins d’apprentissage.
Organiser des échanges collectifs d’accompagnement des tuteurs après recensement et identification des professionnels assurant ces missions.
Intégration : Structurer les modalités d’accueil des nouveaux recrutés : identification des compétences, intégration dans l’équipe, lien cadre – équipe. Accompagnement des équipes d’encadrement au processus d’intégration, formalisation.
Développement continu : Stimuler la veille professionnelle au sein des services. Organiser le recueil des formations via les entretiens annuels d’évaluation, en accompagnant l’encadrement à structurer ses besoins (distinction entre formation obligatoire, de spécialités/services ou des projets professionnels individuels). Accompagner la hiérarchisation des besoins en formation au niveau du DMU. Réaliser le plan de formation général du DMU, son suivi en tenant compte des liens avec les parcours professionnalisant.
Élaborer une cartographie interne au DMU des professionnels détenteurs d’un diplôme D.U ou D.I.U ou autre, permettant le recensement des potentiels pouvant contribuer au portage des projets du DMU et à l’amélioration de la qualité des soins et de la prévention des risques liés aux soins.


Le CSSDC contribue au management de l’encadrement paramédical du DMU dans les missions qui lui sont confiées, en lien avec le CPDMU et les orientations données par la Coordination Générale des Soins.
Le CSSDC peut ponctuellement être missionné pour d’autres missions par le CPDMU. Son cœur de missions reste le développement des compétences de l’ensemble des professionnels paramédicaux du DMU.




Dans le cadre de ses missions et domaines de responsabilité, au sein du DMU,
L’adjoint de CPDMU :

Qualité et sécurité des soins et des activités paramédicales :

- Participe à l’organisation de la continuité des soins et des activités paramédicales en quantité et en qualité au sein des différentes structures internes, en collaboration avec l’encadrement paramédical et médical;
- Participe à la déclinaison du projet de soins au sein du DMU en lien avec le projet médical et les projets du groupe hospitalier;
- Accompagne et coordonne les démarches de certification, d’accréditation, d’inspection et de labélisation ;
- Coordonne la démarche d’amélioration continue de la qualité des soins et des activités paramédicales et
- veille au respect et à la conformité des pratiques professionnelles afférentes à la prise en soins des malades ;
- Participe à l’organisation de la gestion des évènements indésirables liés aux soins et les mesures correctives en regard ;

Participe au management de l’encadrement
- Participe à la définition en lien avec le directeur du DMU, le projet managérial;
- Accompagne et évalue l’encadrement en lien avec les objectifs individuels fixés;
- Anime et fédère les cadres ;

Participe au développement d’une politique RH
- Développe une politique de gestion prévisionnelle des métiers, des emplois et des compétences.
- Définit, alloue et optimise les ressources dans un objectif d’excellence des soins et d’efficience ;
- Evalue les impacts des activités sur l’organisation et la qualité de vie au travail ;
- Contribue à l’élaboration du plan de formation ;
- Assure le développement des compétences, accompagne et favorise l’évolution des professionnels.
- Contribue à la mise en œuvre du projet social et professionnel du GH.
- Contribue au dialogue social et à la vie des instances du personnel.

Participe à la gestion des projets

- Initie, pilote et évalue les projets internes en lien avec l’exécutif du DMU.
- Contribue aux projets du GH et institutionnels et à leur déclinaison au sein du DMU : ORBIS, RCP, etc.

Participe à la Gestion économique et financière

En lien avec le directeur médical et le CAP du DMU :

- Contribue à la maîtrise des dépenses ;
- Éalue les équilibres financiers du DMU dans le cadre des objectifs d’efficience définis avec la direction du GH ;
- Organise, gère et évalue les activités de soins;
- Organise la répartition et le suivi des budgets délégués.


Participe à la communication et information

- Assure la communication et la circulation de l’information au sein des structures du DMU.
- Organise avec le Directeur médical du DMU la participation et la concertation des professionnels du DMU.


Évolutions possibles du métier : passerelles courtes (sur concours)

- Coordinatrices recherches paramédicales du GH (doctorat)
- CPDMU
Par voie de concours national :
- Directeur des soins
- Directeur d’Institut de formation paramédicale


Prévention des risques professionnels liés au poste

Cf. Document Unique


Partager

Consultez les dernières
offres publiées

Rechercher les offres

Rechercher des offres par profession
Recherchez vous des offres emploi?
de formation? etc...
    Rechercher des offres par secteur geographique
    Offres suggérées
    Cadre supérieur de santé
    FHF
    18 Rue des Martyrs de la Résistance, 53200 Château-Gontier, France
    publié le 07/09/2019
    Cadre supérieur de santé
    FHF
    Rue de Lez Huel, 29820 Bohars, France
    publié le 07/09/2019
    Cadre supérieur de santé
    FHF
    133 Rue de la Forêt, 35300 Fougères, France
    publié le 07/09/2019
    Cadre supérieur de santé
    FHF
    130 Avenue Louis Herbeaux, 59240 Dunkerque, France
    publié le 07/09/2019
    Cadre supérieur de santé
    FHF
    177 Rue de Versailles, 78150 Le Chesnay, France
    publié le 07/09/2019
    Cadre supérieur de santé
    FHF
    12, 14 Rue du Val d'Osne, 94410 Saint-Maurice, France
    publié le 06/09/2019
    Cadre supérieur de santé
    FHF
    350 Boulevard Louis Escande, 71000 Mâcon, France
    publié le 06/09/2019
    Cadre supérieur de santé
    FHF
    40 Avenue de Verdun, 94000 Créteil, France
    publié le 06/09/2019
    Cadre supérieur de santé
    FHF
    1 Cours Raymond Poincaré, 54201 Toul, France
    publié le 05/09/2019
    Cadre supérieur de santé
    FHF
    6 Rue Jean Girardet, 54300 Lunéville, France
    publié le 05/09/2019
    • 1/1

    Fédération Hospitalière de France
    Fédération des Etablissements Hospitaliers & d'Aide à la Personne
    resah idf
    What's Up Doc, partenaire de Réseau Pro Santé
    Vidal.fr - La base de données en ligne des prescripteurs libéraux