Logo du offre.groupe

Infirmier(e)

Profession
Infirmier(e) IDE
Contrats
CDI
Horaires
Temps plein
Département/Région
Hauts-de-Seine / Île-de-France

Publié par Mme. anne guillou - Hôpital européen Georges-Pompidou de AP-HP.Centre-Université de Paris le 1622969042

Image en-tête
Infirmier(e)

INTITULE DU POSTE
Infirmier dispositif SOBRE plateforme téléphonique : Suivi de l’observance et de la réduction des consommations/ Appel à projet ARS

STRUCTURE
Hôpital Corentin Celton

DMU PSYCHIATRIE ET ADDICTOLOGIE DE L’ADULTE ET DU SUJET AGE 

Présentation de l’Unité fonctionnelle d’addictologie-DMU Psychiatrie et d’Addictologie de l’adulte et du sujet âgé
L'Unité Fonctionnelle d'addictologie est labellisée de niveau III, elle comprend: 

A l’Hôpital Corentin Celton :
- 10 lits d’hospitalisation complète accueillant des patients pour sevrage complexe
- 10 places d’hôpital de jour proposant un programme de sept semaines incluant l'utilisation de techniques psychothérapeutiques variées d'inspiration cognitivo-comportementale
- un centre d’accueil permanent permettant une évaluation psychiatrique et addictologique 24h/24 et 7 jours/7

A l’Hôpital Européen Georges Pompidou :
- Une équipe de liaison (ELSA) qui intervient dans tous les services de médecine et de chirurgie ainsi qu'au service d’accueil des urgences (SAU) au sein duquel un dispositif de systématisation du repérage précoce et de l'intervention brève a été mis en place en 2018 (protocole ISADDICT), 
- Des consultations d'Addictologie polyvalente
- Une Consultation Jeunes Consommateurs Hospitalière
- Le CSAPA Monte-Cristo

Présentation du dispositif SOBRE : Suivi de l’observance et de la réduction des consommations

En France, l’alcool est la deuxième cause de mortalité évitable et la première cause d’hospitalisation.
La littérature scientifique montre que des soins continus sont associés à une meilleure prévention de la rechute et à une réduction des consommations. 

Nous proposons donc la mise en place d’entretiens infirmiers téléphoniques réguliers, à une fréquence dégressive, ayant deux objectifs principaux : 
- Poursuivre le travail motivationnel et organiser un parcours de soins personnalisé.
- Participer à la prévention des risques et des dommages, notamment par la réduction de la consommation ou la prévention de la rechute.

Ce dispositif est destiné :
- Aux patients dont le trouble de l'usage de l'alcool a été repéré au SAU de l’Hôpital Européen Georges Pompidou. 
- Aux patients ayant bénéficié d’une hospitalisation complète ou d’une hospitalisation de jour à l’hôpital Corentin-Celton.
Il est aussi accessible à nos partenaires territoriaux, notamment de la filière sanitaire (SAU de Necker, de Cochin et de l'Hôtel-Dieu), à la médecine de ville (p.ex. : réseau des médecins généralistes du 75015 et du 92), au secteur médico-social (p.ex. : CSAPA Cassini et Chimène), et au secteur associatif (p.ex. : Vie Libre, Croix Bleue). 

Composition de l’équipe : 
1 psychiatre référent 
2 IDE
1 SECRETAIRE MEDICALE 50%

LIAISONS
HIERARCHIQUE DIRECT (N+1)
Le Cadre paramédical de DMU
Le Cadre supérieur du DMU 

FONCTIONNELLES
Directeur Médical / Médecin référent du projet
L’équipe médicale et soignante d’addictologie
Le Cadre Administratif de DMU 

ACTIVITES

Evaluation clinique du patient :
- Mener des entretiens infirmiers par téléphone
- Explorer l’état général du patient et de la survenue d'événements intercurrents (recueil de données cliniques)
- Réaliser un suivi relevant de l’éducation thérapeutique 
- Renforcer le maintien de l’abstinence par le biais des techniques motivationnelles
- Evaluer la sévérité d’un trouble addictologique à l’aide de critères de sévérité reconnus 
- Décrire et repérer les principales répercussions cognitives, sociales et fonctionnelles de l’addiction 
- Utiliser des outils de mesure de la sévérité de symptômes psychiatriques type anxiété, dépression, impulsivité...
- Utiliser des outils de repérage de comorbidités psychiatriques, de troubles de personnalité
-Contribuer à la recherche clinique et à l’évaluation en addictologie (échelles d’évaluation standardisée) 

Orienter le patient dans son parcours de soins :
- Savoir expliquer le rôle et les missions des différents intervenants dans le champ de l’addictologie : psychiatre, psychologue, services sociaux…
-Transmettre au psychiatre les informations concernant le patient 
-Inviter le patient à la reformulation des informations d’orientation
-S’assurer de la rencontre entre l’interlocuteur cible et le patient 
-S’assurer de la mise en œuvre de la prise en charge

Gérer les situations d’urgence : 
-Evaluer le niveau de sévérité de la situation d’urgence (risque suicidaire, intoxication éthylique aiguë) 
-Alerter d le médecin responsable 

QUOTITE DE TRAVAIL

Horaires de travail de 9h00 à 16h30 du lundi au vendredi (35 heures/semaine)
Repos week-ends et jours fériés

COMPETENCES REQUISES

- Intérêt pour la recherche clinique
- Analyser/ Evaluer la situation clinique d'une personne, d'un groupe de personne, relative à son domaine de compétences
- Savoir créer et développer une relation de confiance et d'aide avec le patient 
- Avoir une maîtriser de l'outil informatique :
- Remplir le dossier patient : transmission des entretiens infirmiers
- Recueillir les éléments nécessaires à la constitution du dossier
- Saisie de l’activité 
-Etre garant des soins apportés avec le respect de la confidentialité des entretiens et de l’identité des patients
-Savoir travailler en équipe pluridisciplinaire

CONNAISSANCES ASSOCIEES

-Connaitre les addictions et les pathologies psychiatriques
- Connaître les techniques des différents entretiens infirmiers : motivationnel, relation d’aide, résolution de problèmes
- Savoir évaluer les changements dans l'état du patient 
- Savoir faire preuve de réactivité dans la transmission des informations au médecin 


PRE-REQUIS

La fonction d’infirmier en addictologie fait l’objet d’une attente forte en termes de savoir-faire et de savoir-être, conformément aux orientations du projet de soins du groupe hospitalier.
Une vue positive des missions confiées, du dynamisme et une appétence pour le travail en équipe sont des atouts pour bien s’intégrer à l’équipe existante.
Pour occuper la fonction proposée, une solide expérience en psychiatrie et en addictologie est requise (hospitalisation complète, soins ambulatoires).
Un Diplôme universitaire en addictologie ou un Master en pratiques avancées en psychiatrie/ addictologie serait un plus.

Formation 

Nous offrons la possibilité aux infirmiers :
-de suivre un programme d’intégration au sein du DMU
-d’être accompagnés par de la formation continue 
-d’assister à des cours dispensés par des médecins et des infirmiers du DMU