Chargement ...

Centre Hospitalier Universitaire de Poitiers, Vienne, Poitou-Charentes.

Suivre
Vienne (86) -
Public -
31
- Ets' publics
Créé le
Lundi 30 Avril 2012 à 17:14
PAR

Présentation Centre Hospitalier Universitaire de Poitiers, Vienne, Poitou-Charentes.

Bienvenue sur le réseau social professionnel reseauprosante.fr du Centre Hospitalier Universitaire de Poitiers, Vienne, Poitou-Charentes.

 

 Centre Hospitalier Universitaire de Poitiers
2 rue de la Milétrie 
86021 Poitiers Cedex

> Standard : 05 49 44 44 44
> Fax général : 05 49 44 39 80
> Courriel : [email protected]

Son environnement :

Avec 1 770 000 habitants, le Poitou-Charentes représente 3% de la population française. Le Poitou-Charentes et la France métropolitaine ont vu leur population augmenter de 5% par rapport au recensement de 1999. Dans la région, cette croissance est due à un excédent migratoire, les naissances et les décès s'équilibrant.

En Poitou-Charentes, la proportion des moins de 20 ans est inférieure à celle de la France métropolitaine comme la proportion des 20-64 ans. Par contre, la part des 65 ans et plus est plus élevée dans la région pour les deux sexes.

En 2006, l'espérance de vie à la naissance en Poitou-Charentes atteint 84,5 ans chez les femmes et 77,3 ans chez les hommes, soit une augmentation de 2,7 ans et 3,1 ans par rapport à 1990.

De 1996 à 2007, environ 18 000 nouveau-nés ont vu le jour en Poitou-Charentes chaque année en moyenne. Sur cette même période, le taux de natalité est resté stable, entre 10 et 11 naissances pour 1 000 habitants, alors que le taux de fécondité a légèrement augmenté, passant de 45 à 47 naissances pour 1 000 femmes de 15 à 49 ans, avec un maximum de 50 en 2006. Ce taux est inférieur au taux métropolitain, qui progresse de 49 à 55 naissances sur la même période.

Sur la période de 1980 à 2006, la mortalité toutes causes confondues connaît une baisse dans la région comme en France métropolitaine et pour la plupart des causes de décès. Mais la diminution enregistrée est moins forte en Poitou-Charentes (6%) qu'au niveau national (15%).

Dans la région, quatre chapitres de pathologies expliquent 72% des décès moyens annuels survenus sur la période 2005-2007 : les tumeurs (30% des décès), les maladies cardiovasculaires (29%), les morts violentes (7%) et les maladies respiratoires (6%) sont les quatre principales causes médicales de décès. Toutefois, le poids des causes de décès varie selon l'âge et le sexe.

En Poitou-Charentes, de 2005 à 2007, plus de 644 000 séjours hospitaliers ont concerné des Picto-Charentais en moyenne chaque année

Le Centre hospitalier universitaire de Poitiers est l'établissement de soins de référence à vocation régionale. Ses missions sont confortées dans un schéma régional d'organisation sanitaire. Ce schéma se décline selon des priorités parmi lesquelles : une meilleure évaluation des besoins de santé, une plus grande prise en compte de la dimension territoriale, une association plus étroite des établissements, des professionnels, des élus et des usagers, et une véritable animation de leur mise en oeuvre au sein de chaque territoire de santé.

Source : «Panorama de la santé Poitou-Charentes 2010» - Observatoire régional de la santé (ORS) - Poitou-Charentes

LES SOINS :

Le Centre hospitalier universitaire de Poitiers compte 1 600 lits et places.

■ Le CHU de Poitiers, mission de proximité

Le CHU de Poitiers assure une mission de proximité pour les 130 000 habitants de la communauté d'agglomération de Poitiers en offrant une filière complète de prise en charge : court séjour, soins de suite et rééducation, soins de longue durée.

■ Le CHU de Poitiers, mission d'appel régional et de recours

Le Centre hospitalier universitaire de Poitiers exerce une mission d'appel régional et de recours pour les 400 000 habitants de la Vienne et les 1 770 000 habitants de la région Poitou-Charentes, notamment en cardiologie, cancérologie, gériatrie, neurochirurgie, pédiatrie, biologie et imagerie.

Ces activités font aussi l'objet de coopérations inter-régionales, en partenariat avec les autres hôpitaux universitaires du grand Ouest.

Dans le cadre de son projet d'établissement 2008-2012 et conformément à la loi «Hôpital, patients, santé et territoires (HPST)», le CHU de Poitiers a recomposé en 8 pôles hospitalo-universitaires, les activités médicales et médico-techniques de ses 43 services. Cette logique de pôle répond à une recherche de complémentarité des activités, de mise en commun des moyens, de décisions prises au plus près des réalités pour des réponses meilleures encore et plus rapides.

Le CHU de Poitiers développe plusieurs innovations diagnostiques et thérapeutiques : la cardiologie interventionnelle et chirurgicale, la curiethérapie dans les cancers de la prostate, le traitement par endoprothèse des anévrismes aortiques, la neurostimulation cérébrale profonde dans la maladie de Parkinson, la neuronavigation en neurochirurgie, en orthopédie-traumatologie et en ORL, la radiothérapie conformationnelle et stéréotaxique.

D'ailleurs, fin 2011, une nouvelle IRM 3 Tesla a été mise en service. Dédiée jusqu'alors à la recherche, elle passe aujourd'hui à l'application clinique. L'imagerie 3 Tesla permet d'améliorer de façon très sensible les images et de disposer de séquences plus performantes, particulièrement dans le diagnostic des maladies neurodégénératives (Alzheimer, sclérose en plaques&), dans le diagnostic précoce des accidents vasculaires ischémiques, perfusion, diffusion, et en imagerie fonctionnelle d'activation cérébrale, pour la prise en charge des tumeurs cérébrales, la spectroscopie, la tractographie. En parallèle à ces examens, le CHU de Poitiers a pour objectif de réaliser des travaux de recherche, clinique et fondamentale.

En mai 2011, le transfert de l'activité médicale de gériatrie, sur le site de la Milétrie, a tourné une page importante de l'Histoire du site de Louis-Pasteur qui a abandonné son statut hospitalier pour devenir un quartier comme un autre dans la ville. Cette réorganisation de la filière gériatrique a abouti à la constitution, début 2011, du pôle gériatrie, pôle de référence du CHU, regroupant sur le seul site de la Milétrie l'ensemble des unités gériatriques de court séjour, soins de suite et soins de longue durée. Ce pôle de référence trouve sa place à proximité du plateau médico-technique du CHU, dans les bâtiments Maurice-Salles, Camille-Claudel et Aristide-Maillol, bâtiment d'une capacité de 141 lits, dédié à la prise en charge exclusive des malades «hospitalo-réquérants» ou atteints de la maladie d'Alzheimer ou de maladies neuro-dégénératives.

En juin, le CHU et l'Etablissement français du sang ont inauguré une banque de sang placentaire. La greffe de sang de cordon est devenue depuis les années 2000. Une véritable alternative thérapeutique à la greffe de moelle. Elle permet de traiter des patients atteints de leucémie, d'aplasie médullaire, de drépanocytose& ou de maladies hématologiques graves. Elle est porteuse d'espoirs de traitements pour de nombreux patients.

Enfin en 2011, une unité de soins et d'accueil des sourds a été ouverte. L'accès direct aux soins et la qualité de compréhension du patient sourd envers sa problématique de santé sont les objectifs prioritaires affichés de cette unité. Les personnes sourdes bénéficient désormais d'écoute et d'échanges avant, pendant et après leur consultation ou lors de leur hospitalisation, grâce une équipe soignante accompagnée d'un médiateur de communication formé à la pratique de la langue des signes française (LSF). Le niveau de ces échanges conditionne largement le contenu précis des choix thérapeutiques et donc du consentement éclairé du patient sourd.

En 2010, le CHU de Poitiers a inauguré le premier « bloc opératoire intégré » de dernière génération. Un bloc opératoire intégré vise à répondre aux nouveaux enjeux de la santé et de la pratique médicale. Il permet la mise en oeuvre des nouvelles modalités de prise en charge des patients. Il procure aux équipes chirurgicales, efficience technique et sécurité des soins.

Le CHU de Poitiers a également ouvert en mai 2010, le centre régional d'allergologie sur le site de la Milétrie. Ce centre répond à l'objectif de créer un plateau unique dédié totalement aux allergies. Il rassemble tous les intervenants concernés pour une prise en charge globale des patients.

 

 

 

Lien vers le site internet du Centre Hospitalier Universitaire de Poitiers, Vienne, Poitou-Charentes.

 

Lien vers la fiche hopital.fr du Centre Hospitalier Universitaire de Poitiers, Vienne, Poitou-Charentes.

 

Lien vers la fiche FHF du Centre Hospitalier Universitaire de Poitiers, Vienne, Poitou-Charentes.

 

Lien vers la fiche scope santé du Centre Hospitalier Universitaire de Poitiers, Vienne, Poitou-Charentes.

 

Lien vers les offres d’emploi reseauprosante.fr du Centre Hospitalier Universitaire de Poitiers, Vienne, Poitou-Charentes.

 

 

Réseau Pro Santé, Réseau social professionnel dédié aux professionnels de la santé, médical, paramédical et administratif. Recrutement : offres d'emploi et de poste, de stage, de formation, de remplacement, de cession, en exercice libéral et humanitaires. Création et adhésion à des réseaux publics ou privés de tous types. Rubrique Médicapedia et santé publique. Partenaire officiel de la FHF (Fédération Hospitalière de France). Vous êtes médecin, soignant ou administratif : rejoignez vos confrères!   http://reseauprosante.fr/

 

Offres d'emplois Centre Hospitalier Universitaire de Poitiers, Vienne, Poitou-Charentes.

VOIR LES 12 OFFRES DE CE RECRUTEUR

Fédération Hospitalière de France
Fédération des Etablissements Hospitaliers & d'Aide à la Personne
resah idf
What's Up Doc, partenaire de Réseau Pro Santé
Vidal.fr - La base de données en ligne des prescripteurs libéraux